Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Saint-Nazaire : les urgentistes interpellent la Ministre dans un clip "balance ta blouse"

-
Par , France Bleu Loire Océan

C'est une infirmière des urgences de l'hôpital de Saint-Nazaire qui a écrit le texte de la chanson "Balance ta blouse" après une nuit horrible passée dans le service. Un sentiment partagé par ses collègues en grève depuis le 10 mai. Leur clip qui interpelle la Ministre tourne sur les réseaux sociaux

Saint-Nazaire, France

C'est une infirmière du service des urgences de l'hôpital de Saint-Nazaire, qui après une nuit horrible dans le service a écrit "balance ta blouse", sur l'air de la chanson de la chanteuse Angèle.  Comme la plupart de ses collègues, elle s'est posé la question de changer de métier. En grève depuis le 10 mai, les aide-soignants, les infirmiers, les médecins du service dénoncent le manque de moyens humains et le manque de lits dans leur unité.  Ils ne supportent plus de ne pas avoir le temps de s'occuper correctement des patients, d'avoir le sentiment de ne pas pouvoir faire leur travail comme ils le souhaitent.  Dans ce clip qui tourne sur les réseaux sociaux, ils disent leur ras-le-bol, leur colère, leur envie de changer de métier et interpellent la Ministre de la santé, Agnès Buzyn.  

La direction promet des moyens supplémentaires

Récemment, la direction de l'hôpital de Saint-Nazaire a annoncé un renforcement des moyens pour les urgences. Plusieurs postes supplémentaires vont être créés, notamment un infirmier et un aide-soignant en plus 24 heures sur 24. 120 agents contractuels vont être titularisés dans plusieurs services. Le bâtiment des urgences, trop exigu, doit être restructuré. Les personnels en grève doivent décider le lundi 9 décembre s'ils estiment ces avancées suffisantes et s'ils poursuivent le mouvement ou pas.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu