Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Saint-Nazaire : livraison du Bellissima, le dernier né des Chantiers de l'Atlantique

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

C'est toujours un jour important aux Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire : le dernier-né des chantiers navals, le MSC Bellissima, est livré à son armateur italo-suisse ce mercredi après-midi. La construction du navire, qui mesure 315 mètres de long, a pris à peine plus de deux ans.

Le Bellissima est livré ce mercredi à MSC, l'armateur italo-suisse
Le Bellissima est livré ce mercredi à MSC, l'armateur italo-suisse © Radio France - Anne Patinec

Le Bellissima pourra embarquer plus de 7.000 personnes dont 5.700 croisiéristes. C'est le deuxième de la série de quatre bateaux commandés par MSC, l'armateur italo-suisse. Il prend la mer ce mercredi à 22 heures en direction de Southampton en Angleterre avec à son bord des salariés des Chantiers de l'Atlantique et des agents de voyage qui embarquent pour une mini-croisière. 

Des délais de construction toujours plus courts

Plus de 2.000 personnes ont travaillé sur le bateau depuis la découpe de la première tôle en novembre 2016 . Même si le Bellissima est le jumeau du Meraviglia livré au printemps 2017, la construction d'un paquebot reste toujours une sacrée aventure pour les équipes des chantiers de l'Atlantique et leurs nombreux sous-traitants. Il faut coordonner de nombreux métiers dans des espaces parfois restreints. Pour ce deuxième de série, il a fallu travailler plus vite tout en apportant certaines modifications à la demande de l'armateur. 

Exemple : la partie "baptisée Yacht Club" à l'avant du navire pour laquelle il a fallu s'adapter en "faisant une grande baie vitrée là où il y avait deux fenêtres; cela impliquait de toucher à la structure du bateau et donc de refaire des calculs" explique Bertrand du Charlat, le responsable du navire aux Chantiers de l'Atlantique. C'est aussi, par exemple ,imaginer les solutions pour que le wifi soit plus performant à bord ou ajouter une bijouterie.  

Le plafond  en leds de la rue commerçante peut changer de décor régulièrement
Le plafond en leds de la rue commerçante peut changer de décor régulièrement © Radio France - Anne Patinec
Plafond en leds de la rue commerçante
Plafond en leds de la rue commerçante © Radio France - Anne Patinec

Une ville flottante de 7.000 personnes

Avec plus de 7.200 personnes embarquées, le paquebot est une véritable ville flottante de 20 ponts qui compte à son bord des restaurants, 2.250 cabines, un hôpital, un spa, des piscines, des salles de spectacles, un casino ainsi qu'une usine de traitement de l'eau et une usine électrique. Sans oublier des geôles. 

Le spa est prêt pour accueillir ses premiers passagers
Le spa est prêt pour accueillir ses premiers passagers © Radio France - Anne Patinec

Ce mercredi soir, la ville flottante mettra le cap sur Southampton en Angleterre après la cérémonie de livraison à l'armateur MSC, fidèle client du site nazairien. Le baptême est prévu samedi avec la comédienne Sophia Loren. 

Et d'ici 2023, les Chantiers doivent livrer deux paquebots par an; le prochain sera un jumeau du Bellissima, le MSC Grandiosa, en septembre 2019.

Le Bellissima est le deuxième de la série pour MSC
Le Bellissima est le deuxième de la série pour MSC © Radio France - Anne Patinec
Choix de la station

À venir dansDanssecondess