Économie – Social DOSSIER : L'actu de la mer

Saint-Nazaire : vente de STX à Fincantieri, c'est signé mais les négociations continuent

Par Anne Patinec, France Bleu Loire Océan et France Bleu vendredi 19 mai 2017 à 12:35

La vente de STX n'est pas encore finalisée
La vente de STX n'est pas encore finalisée © Radio France - Anne Patinec

L'italien Fincantieri a signé ce vendredi un accord avec STX Europe pour racheter les chantiers navals de Saint-Nazaire. Mais la vente n'est pas encore bouclée. Des négociations sont en cours avec l'Etat français.

Pour 79,5 millions d'euros, Fincantieri rachète les chantiers navals de Saint Nazaire aux Coréens de STX en proie à des difficultés financières. L'industriel italien a signé un accord pour 66,7% des parts du site nazairien, le reste étant détenu par l'Etat français. Mais cela ne signifie pas pour autant que la vente est bouclée.

Des négociations toujours en cours

Les négociations vont porter sur la composition du pacte d'actionnaires. Un accord entre Fincantieri et l'Etat français a été signé le 12 avril. Il prévoit que l'industriel italien ne soit pas majoritaire au capital et détienne 48% des parts. Le reste du capital serait détenu par DCNS, le constructeur militaire public français (12%) et par une fondation privée italienne (6%).

Le Comité d'Entreprise dit non à Fincantieri

Hier, le Comité d'Entreprise de STX a rendu un avis négatif sur le projet de reprise par Fincantieri. Même si cet avis n'est que consultatif, c'est un signal fort qui est envoyé. A Saint Nazaire, de nombreux acteurs voient d'un mauvais oeil l'arrivée des Italiens, leurs concurrents directs. Les négociations devraient donc porter sur le pacte d'actionnaires. Les armateurs MSC et RCCL , clients des chantiers, font le forcing pour entrer au capital. Pendant deux mois, l'Etat français peut faire jouer son droit de préemption.