Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Saint-Pierre-des-Corps : des caméras de vidéo surveillance dans les halls d'immeuble de la Rabaterie

mardi 4 septembre 2018 à 5:46 Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine

Pour la première fois de son histoire, Val-Touraine-Habitat a décidé de mettre en place un système de vidéo surveillance dans les cinq tours de la Rabaterie à Saint-Pierre-des-Corps. Le bailleur social veut réduire les incivilités après avoir réhabilité le quartier pour 17 millions d'euros.

Deux des cinq tours de la Rabaterie de Saint-Pierre-des-Corps
Deux des cinq tours de la Rabaterie de Saint-Pierre-des-Corps © Radio France - Xavier Louvel

Indre-et-Loire, France

La Rabaterie à Saint-Pierre-des-Corps s'est offert ces six dernières années un lifting en profondeur. Les 433 logements dans cinq tours ont été réhabilités. L'opération immobilière concerne plus d'un millier d'habitants, répartis dans 433 logements. Pour changer l'image très négative du quartier sensible, Val Touraine Habitat aura engagé au total 17 millions d'euros. Le bailleur social boucle maintenant l'opération de réhabilitation par une implantation très symbolique. Il va activer des caméras de vidéo-surveillance dans les cinq tours de la Rabaterie. Il faut dire que dans les parties communes, les dégradations, les incivilités sont légions depuis des années

Ils détruisent les peintures, les boîtes aux lettres, et ils ont même cassé les vitres d'entrée. Dès que c'était refait, c'était cassé. Ce n'est plus vivable. Isabelle, une locatrice de la Rabaterie de Saint-Pierre-des-Corps depuis 17 ans.  

Les 433 locataires ont été consultés au printemps pour se prononcer sur l'installation ou non de caméras. 188 ont répondu favorablement, sur 197 réponses reçues. Une trentaine de caméras ont donc été installées dans les cinq tours, seulement dans les halls. Val Touraine Habitat espère ainsi réduire les incivilités. "Notre objectif est d'améliorer le quotidien de nos locataires" dit Jean-Luc Triollet, le directeur général de VTH, "qu'ils puissent aller et venir sans difficultés, éviter les squats, les dégradations". Ces caméras viennent s'ajouter au service Médiation sociale du bailleur social composé de cinq personnes depuis 2016.

D'autres bailleurs sociaux en France ont testé les caméras dans les halls d'immeuble. Elles ont permis selon Val Touraine Habitat de réduire "sensiblement" les destructions et les incivilités. Si l'opération est probante, "on pourrait renouveler l'expérience dans d'autres immeubles que nous gérons" dit le bailleur social. D'autant que le coût est relativement modique, en l'occurrence 59 mille euros pour la Rabaterie. Les images sont enregistrées, et pourront être exploitées par la police et la gendarmerie.