Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Trojan-les-Bains : des tuk-tuk gratuits permettent d'aller à la Grande plage le mercredi

-
Par , France Bleu La Rochelle

La route de la Grande plage à Saint-Trojan-les-Bains sur l'île d'Oléron est fermée tous les mercredis d'été. Elle est réservée aux cyclistes et aux piétons. Pour les plus âgés ou les moins courageux on peut embarquer dans un tuk-tuk électrique qui fait la navette jusqu'à la plage.

La mairie a mis en place un service de navette, des tuk-tuk, électriques et gratuites pour aller vers la Grande plage quand la route est fermée aux voitures les mercredis.
La mairie a mis en place un service de navette, des tuk-tuk, électriques et gratuites pour aller vers la Grande plage quand la route est fermée aux voitures les mercredis. © Radio France - Thibault Lecoq

Les mercredis de juillet et août, l'accès à la Grande plage de Saint-Trojan-les-Bains est fermé aux voitures. Il est destiné aux cyclistes et piétons. Pour les vacanciers ou habitants qui ne voudraient pas, ou ne pourraient pas marcher les presque trois kilomètres jusqu'à l'océan, la mairie a installé ce mercredi 22 juillet des navettes gratuites. Deux tuk-tuk, des petits triporteurs six places, électriques ont commencé à faire des allers-retours.

Un trajet toutes les demie-heures

Les triporteurs commenceront les allers vers la plage le matin à 10h30. Le dernier aller sera à 18h. Le dernier départ de la plage est à 18h15. L'un des tuk-tuk a une remorque pour pouvoir transporter les objets volumineux ou lourds, les sacs de plage, les glacières ou même les planches de surf.

Sur la route goudronnée, il y a seulement, les cyclistes, les piétons et donc les deux tuk tuk rouges. Carole s'apprête à contrecœur à monter dans un des tuk-tuk avec trois sacs en paille à la main. "J'ai fait une heure et demi de route, pour arriver devant les barrières et voir que je ne peux pas passer. En tant que citoyenne, je trouve l'idée plutôt bonne. Par contre, à titre personnel, j'ai un petit peu les boules", témoigne-t-elle. Christine, elle, est en vacances sur l'île depuis trois semaines. Elle arpente la route pour la troisième fois. Elle observe et approuve l'arrivée des tuk-tuk. "Je trouve ça vraiment génial, parce que c'était quand même un gros manque donc la je pense que ça va vraiment faire le plaisir de tous et surtout des petits", estime Christine. Elle poursuit : "Je regrette presque d'être venue en vélo, j'aurais bien aimé utiliser le tuk-tuk."

Une expérimentation

La maire de Saint-Trojan-les-Bains, Marie-Josée Villautreix, est très contente de cette expérimentation et d'avoir ajouté les navettes en tuk-tuk. Elle souhaite encourager les autres habitants de l'île à prendre les transports en commun. Elle réfléchit même à sacraliser une journée vélo sur l'île dans quelques années.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess