Économie – Social

Samsung arrête la production du Galaxy Note 7 et demande aux utilisateurs d'éteindre leur téléphone

Par Géraldine Houdayer, France Bleu mardi 11 octobre 2016 à 7:46 Mis à jour le mardi 11 octobre 2016 à 11:42

Samsung appelle ses utilisateurs à éteindre leur Galaxy Note 7.
Samsung appelle ses utilisateurs à éteindre leur Galaxy Note 7. © AFP - Ed Jones

Samsung a acté ce mardi le fiasco du Galaxy Note 7, en annonçant l'arrêt total de la production de son smartphone dernier cri. La firme demande aussi et aux utilisateurs de l'appareil de l'éteindre, en raison du risque d'explosion des batteries.

Après avoir annoncé, ce mardi 10 octobre, la suspension des ventes du Galaxy Note 7 à travers le monde, Samsung annonce l'arrêt total de la production de son smartphone, faisant état de soucis de sécurité persistants quant au risques d'explosion de l'appareil. "En faisant de la sécurité du consommateur notre préoccupation numéro un, nous sommes parvenus à la décision finale d'arrêter la production du Galaxy Note 7", dit Samsung dans un communiqué. Le constructeur demande aussi aux propriétaires de l'appareil de cesser de l'utiliser, tant qu'il n'aura pas terminé son enquête sur les cas d'incendie du téléphone.

"Les consommateurs devraient éteindre l'appareil et ne plus l'utiliser" - Samsung

Dans un communiqué, Samsung a dit qu'il allait demander à ses partenaires partout dans le monde de cesser les ventes et les échanges de ses Galaxy Note 7, tout en notant qu'il collaborait avec les autorités de régulation pour enquêter sur le problème. "Les consommateurs, qu'ils aient un Galaxy Note 7 d'origine ou un modèle Galaxy Note 7 de remplacement, devraient éteindre l'appareil et ne plus l'utiliser", ajoute l'entreprise. La décision de retirer les Note 7 des rayons pour la deuxième fois en deux mois souligne les difficultés éprouvées par le groupe à régler les problèmes de l'appareil.

Un modèle lancé pour concurrencer l'I Phone

Samsung avait voulu prendre de vitesse Apple, son grand rival dans les smartphones, en lançant le Galaxy Note 7 le 9 août, soit un mois environ avant le lancement de l'iPhone 7. L'appareil avait initialement été très bien reçu. Mais, quelques jours après le lancement du smartphone, des images du téléphone brûlé ont commencé à circuler sur les réseaux sociaux, signalant ainsi un sérieux problème. Comme celle-ci, qui montre un Galaxy Note 7 brûlé dans un restaurant coréen.

Samsung avait annoncé le 2 septembre dernier le rappel d'au moins 2,5 millions de Note 7, la batterie de son dernier smartphone risquant de s'enflammer. Mais les défauts affectant les remplaçants de l'appareil ont relancé les interrogations sur les procédures de contrôle de qualité en vigueur chez Samsung.

Le titre chute en bourse

Avec la suspension des ventes du modèle de remplacement, l'image du groupe risque d'être durablement écornée. L'annonce a fait plonger le titre Samsung à la Bourse de Séoul où, vers 03h25 ce mardi, il chutait de 7,02%, accusant l'une des plus fortes baisses de la cote. A Wall Street, le titre Apple a profité des déboires de son concurrent, gagnant 1,74% à 116,05 dollars.

   - Visactu
© Visactu -

Partager sur :