Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sanodev, l'entreprise limougeaude de désinfection est en pleine effervescence depuis la crise sanitaire

-
Par , France Bleu Limousin

La crise sanitaire n'a pas fait que des dégâts dans les entreprises, exemple avec Sanodev, spécialisée dans la désinfection à Limoges. Dès le confinement, la crise a fait tourner les affaires de l'entreprise avec des innovations spéciales pour éradiquer le coronavirus.

Les techniciens conçoivent des "LP-Box", des fours de décontamination à la lumière pulsée pour désinfecter les objets du quotidien de la covid-19 et autres microbes.
Les techniciens conçoivent des "LP-Box", des fours de décontamination à la lumière pulsée pour désinfecter les objets du quotidien de la covid-19 et autres microbes. © Radio France - Rébecca-Alexie Langard

On en trouve par exemple dans les bibliothèques, les mairies et dans les centres d'aides à la personne, ces grosses boîtes grises dans lesquelles on peut mettre des livres, des téléphones portables, des ustensiles, etc. C'est en fait un four de désinfection, du nom de LP-Box, créé par Sanodev, une entreprise implantée à Ester technopole, à Limoges. Les objets sont placés à l'intérieur et en 7 secondes l'objet est décontaminé grâce à des flashs de lumière pulsée qui éliminent les microbes à 99.99% selon les techniciens.

Une quinzaine de fours ont été loués à des sociétés pour 200€ le mois. Cette innovation a été réalisée lors du confinement : "avant la crise on utilisait nos technologies de désinfection à la lumière pulsée pour l'agroalimentaire et l'agriculture. On désinfectait des fruits, des légumes bio...pour éviter les produits phytosanitaires. Mais les agriculteurs étaient plus occupés à nourrir la France pendant la crise alors nous avons retravaillé ces technologies pour les adapter à la crise sanitaire et désinfecter des établissements de soins", explique la présidente de Sanodev, Laure Sandonval. La LP-Box a bien d'autres utilisations que la désinfection du coronavirus. Elle sert aussi à désinfecter les bocaux de vracs dans les magasins par exemple et tout type de contenants pour éviter les moisissures. 

Une demande afflue également pour décontaminer les masques sanitaires : "le coût économique pour les masques est conséquent sur un mois dans les grosses structures, et nous pouvons amortir ce coût économique mais aussi environnemental pour la société", selon le directeur général, Nicolas Picard. L'entreprise ne s'est pas arrêtée là, un robot nettoyeur autonome est sur le point d'être terminé. Il permettra de désinfecter des surfaces comme les bureaux et les transports en commun. 

Sanodev a aussi repris du service auprès du secteur agroalimentaire. "La demande s'est étendue en France. Avant on ne travaillait qu'avec des agriculteurs spécialisés dans la pomme en Limousin et maintenant nous avons des demandes de désinfections sur des légumes et bien d'autres fruits en France".

L'entreprise est en pleine effervescence, les affaires fonctionnent à plein régime et Sanodev fait même partie des rares entreprises à avoir recruté du personnel pendant la crise sanitaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess