Économie – Social

Sanofi : le "bonus de bienvenu" du nouveau patron est "incompréhensible" pour Stéphane Le Foll

Par Marina Cabiten, France Bleu lundi 23 février 2015 à 8:39

Sanofi va octroyer un gros bonus d'arrivée à son nouveau patron - illustration
Sanofi va octroyer un gros bonus d'arrivée à son nouveau patron - illustration © MaxPPP

Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a dénoncé lundi sur RTL le bonus octroyé au nouveau patron de Sanofi, qui pourra atteindre 4 millions d'euros. Stéphane Le Foll réclame "un peu de morale".

Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, a jugé lundi "incompréhensible" l'octroi d'un bonus qui pourra aller jusqu'à 4 millions d'euros au nouveau patron du groupe pharmaceutique français Sanofi, Olivier Brandicourt.

"Un peu de morale"

"Comment tous ces gens, qui expliquent que c'est le mérite, que c'est l'économie libérale, le risque, la prise de risque qui doivent faire les résultats, ces gens-là, à peine prennent-ils la tête d'une entreprise - c'est-à-dire qu'ils n'ont pris encore aucun risque - sont déjà assurés d'avoir rémunération sans commune mesure?" , a réagi Stéphane Le Foll sur RTL, demandant "un peu de morale" mais aussi des règles "réaffirmées" .   

De 2 à 4 millions d'euros de "bonus de bienvenu"

Selon un document consultable sur le site internet de Sanofi, Olivier Brandicourt bénéficiera d'une indemnité forfaitaire brute de 2 millions d'euros lors de sa prise de fonction. Celui qui dirige actuellement les activités pharmaceutiques du groupe allemand Bayer bénéficiera à nouveau d'une telle indemnité en janvier 2016 s'il est toujours en poste à ce moment-là .    

Sanofi explique que cette prime a été accordée à son nouveau directeur général "en contrepartie des avantages auxquels il a renoncé en quittant son précédent employeur" . La pratique d'accorder des primes d'accueil aux grands dirigeants d'entreprise est très répandue aux Etats-Unis, où on parle de "poignée de main en or" ("golden handshake").