Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sanofi Strasbourg : "Il ne faut pas s'étonner si on n'arrive pas à sortir de vaccin", dénoncent les salariés

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Les employés de Sanofi Strasbourg ont encore manifesté ce jeudi devant le site de recherche du groupe pharmaceutique. Une cinquantaine de salariés ont dénoncé le plan social de Sanofi, qui prévoit la fermeture du site strasbourgeois et le transfert des activités en région parisienne.

Une centaine de salariés a manifesté ce jeudi 28 janvier devant le site de recherche rue d'Ankara à Strasbourg.
Une centaine de salariés a manifesté ce jeudi 28 janvier devant le site de recherche rue d'Ankara à Strasbourg. © Radio France - Théo Hetsch

La colère gronde chez Sanofi Strasbourg, et elle ne retombe pas depuis l'annonce en juin de la fermeture du site strasbourgeois. Une cinquantaine de salariés a manifesté ce jeudi 28 janvier devant le site de recherche rue d'Ankara à Strasbourg. Ils dénoncent la stratégie du groupe, et le désengagement de Sanofi en matière de recherche ces dernières années. C'est aussi la fin d'une histoire : ce laboratoire existe depuis 1972.

"Il ne faut pas s'étonner si aujourd'hui Sanofi n'arrive pas à sortir de vaccin, c'est peut-être qu'il y a un problème de recherche en interne. Je le vois dans ma branche, les effectifs ne font que décroître", raconte Rémi, technicien de laboratoire en chimie, qui fait un parallèle avec les difficultés de Sanofi pour produire un vaccin anti-Covid. "Quand je suis arrivé _il y a 15 ans, on était 126 salariés_, aujourd'hui on n'est plus que 57. Et demain on sera zéro", rappelle le salarié.

"Aujourd'hui on a du mal à sortir de nouveaux médicaments sur de nouvelles pathologies. Ce qui se passe avec les vaccins, ça relate un peu ce qu'il se passe au niveau de l'entreprise" estime Rémi. Les grands groupes pharmaceutiques, comme Sanofi, ont en effet eu tendance ces dernières années à externaliser leurs activités de recherche, qui coûtent cher.

Le géant pharmaceutique français Sanofi avait annoncé en juin dernier la suppression de 1.700 emplois en Europe, dont un millier en France, une réorganisation qui correspond à une "nouvelle stratégie" selon Olivier Bogillot, le président France du groupe, et non à un plan social lié aux conséquences du Covid-19 qui a permis de doper les ventes du groupe.

"Moi quand je suis arrivé, on était 250 salariés. Depuis, il y a eu beaucoup de plans sociaux et de rachats" constate Véronique, cadre de laboratoire chez Sanofi. Elle travaille là depuis plus de 30 ans. "Je trouve que c'est vraiment dommage pour un grand groupe comme le nôtre qui fait de bénéfices de licencier du monde aujourd'hui, vu le contexte actuel de crise économique".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess