Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Saône-et-Loire : 18 "gilets jaunes" placés en garde à vue près de la plateforme logistique Amazon de Sevrey

samedi 5 janvier 2019 à 9:51 Par Faustine Mauerhan, France Bleu Bourgogne

18 "gilets jaunes" ont été interpellés et placés en garde à vue, ce vendredi soir en Saône-et-Loire, après le blocage de la plateforme logistique Amazon de Sevrey. Les manifestants et les forces de l'ordre se sont affrontés et un gendarme a été blessé.

Les "gilets jaunes" ont tenté de bloquer les accès de la plateforme Amazon de Sevrey.
Les "gilets jaunes" ont tenté de bloquer les accès de la plateforme Amazon de Sevrey. © Maxppp -

Sevrey, France

18 personnes ont été interpellées et placées en garde à vue vendredi en Saône-et-Loire après avoir filtré la circulation sur la D906 entre Sevrey et Lux, selon un communiqué du préfet de Saône-et-Loire publié samedi matin. Une soixantaine de "gilets jaunes" s'étaient rassemblées à 18h45 sur la commune de Sevrey pour aller bloquer la plateforme logistique du géant américain de la vente en ligne, Amazon. Cinquante gendarmes du groupement de gendarmerie départementale sont intervenus. 

Les "gilets jaunes" ont alors quitté les lieux pour se rendre sur la départementale 906 entre Sevrey et Lux et ont commencé à entraver et bloquer la circulation. Ils ont insulté les forces de l'ordre et jeté des pierres, blessant au pied un officier de gendarmerie, précise encore le communiqué de la préfecture. Les forces de l'ordre ont alors procédé à des interpellations pour entrave à la circulation et refus de se soumettre aux sommations de se disperser. Au total, 18 "gilets jaunes" (dont une mineure de 15 ans) ont été interpellés et placés en garde à vue. 

L'opération, menée en lien avec le procureur de la République du tribunal de grande instance de Chalon-sur-Saône, a pris fin vers 21h30.