Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Sarthe : une maison rénovée grâce à des aides du département

lundi 4 juin 2018 à 6:01 Par Alexandre Frémont, France Bleu Maine

Pour aider les familles en situation précaires à rénover leur maison jugée "indigne", le département de la Sarthe met la main au portefeuille. Depuis 2015, près de 70 logements ont été traités en Sarthe. On est allé voir ce que ça donnait chez une famille au nord du Mans, à Ballon-Saint-Mars.

Les travaux de rénovation ont débuté l'an dernier avec l'aménagement de la grange attenante
Les travaux de rénovation ont débuté l'an dernier avec l'aménagement de la grange attenante © Radio France - Alexandre Frémont

Saint-Mars-sous-Ballon, France

Si vous occupez un logement insalubre, le département de la Sarthe peut vous aider. Il propose en effet des subventions aux personnes habitant dans un logement insalubre et énergivore. Un financement qui s'inscrit dans le plan "Logement d'abord", lancé le 30 mars dernier par le ministre de la Cohésion des territoires où quatre départements, dont la Sarthe, ont été retenus. Le but est surtout de dynamiser les zones rurales. 

Une chambre pour 3 et une facture d'énergie à 4 chiffres

Dominique le Mèner, président du conseil départemental de la Sarthe, s'est rendu la semaine dernière chez une famille de Ballon-Saint-Mars, situé à une trentaine de minutes du Mans, qui a bénéficié de ces aides, pour voir le résultat de cette rénovation. Audrey et son mari Nicolas ont donc pu refaire la grange qu'ils occupent depuis six ans. Une grange où de l'amiante s'accumulait et où la facture d'énergie se chiffrait en milliers d'euros sur an. Une opportunité pour eux qui ne voyaient vraiment pas comment faire sans ce plan habitat indigne.

De nombreux élus dont Dominique Le Mèner, président du conseil départemental (au centre) et Samuel Chevallier (à gauche),  ont rendu visite à Audrey la semaine dernière  - Radio France
De nombreux élus dont Dominique Le Mèner, président du conseil départemental (au centre) et Samuel Chevallier (à gauche), ont rendu visite à Audrey la semaine dernière © Radio France - Alexandre Frémont

Avant la rénovation, Sylvie, son mari et leur fille Océane, 12 ans, dormaient dans la même chambre et payait des sommes astronomiques en chauffage "La chambre faisait 20 mètres carrés que l'on partageaient à trois, détaille Sylvie. On avait également une cuisine de 10 mètres carrés et une salle de bain de 6 mètres carrés et une entrée salon de 13 mètres carrés. Le tout dans un état pas top et ça faisait surtout cage à poules comme on dit".  

70 000 euros de travaux dont 60 % financés par l'État et le département

Après rénovation, la famille a gagné 60 mètres carré, où l'ancien côtoie le nouveau. "On a réhabilité dans la continuité du logement existant, une dépendance attenante, qui était une ancienne grange. Il a fallu refaire tous les murs, refaire les sols, les plafonds qui étaient d'époque et toute l'isolation qui va avec". Au total, ça représente une enveloppe de 70 000 euros de travaux. La famille a donc reçu une aide de 40 000 euros, de la part de l'État et du département de la Sarthe, un montant non négligeable. Audrey a retrouvé le sourire et elle est surtout soulagée : "On peut enfin se dire ça y est, _on a chacun notre chambre, en 2018 c'est quand même le minimum pour des gens qui travaillent_. On est surtout soulagé d'avoir un bon cadre de vie pour notre fille".  

Il s'est écoulé 5 ans entre le lancement du dossier auprès du département et la fin des travaux - Radio France
Il s'est écoulé 5 ans entre le lancement du dossier auprès du département et la fin des travaux © Radio France - Alexandre Frémont

Comme elle, toute personne dans une situation précaire et vivant dans un logement insalubre peuvent prétendre à cette aide habitat indigne. "Il y a peut-être beaucoup de logements qui ont besoin d'un coup de pouce pour passer un cap pour être un peu plus aux normes", détaille Samuel Chevallier, le président de la commission logement et insertion au conseil départemental de la Sarthe. 

Les critères sont encore flous pour le département mais les démarches se font visiblement assez rapidement. Les personnes avec une situation précaire et qui possèdent une logement jugé insalubre pourra légitimement prétendre à ces aides. L'objectif, c'est de réinvestir sur le rural pour le président du conseil départemental Dominique le Mèner. "Nous souhaitons qu'il y ai une prise en compte plus forte dans les zones rurales et péri-urbaines et il y a beaucoup de logements qui peuvent être remis sur le marché et qui pourraient être habités mais aujourd'hui qui ne le sont pas faute de moyens. Il faut agir là-dessus"

Au total, 6 millions d'euros sont investis chaque année pour le logement en Sarthe.