Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Sarthe : 0,6% de chômeurs en moins en 2018

-
Par , France Bleu Maine

Le nombre de chômeurs en Sarthe a baissé en 2018, suivant la tendance nationale : 27.640 personnes étaient toujours sans aucune activité à la fin de l'année dernière. Le nombre de chômeurs jeunes et/ou de longue durée a en revanche augmenté.

Le nombre de chômeurs (catégories A,B, C) a baissé de 0,6% en Sarthe en 2018
Le nombre de chômeurs (catégories A,B, C) a baissé de 0,6% en Sarthe en 2018 © Radio France - Isabelle Baudriller

Sarthe, France

C'est un chiffre encourageant au premier abord : le nombre d'inscrits à Pôle Emploi, tenus de chercher un travail qu'ils aient ou non exercé une activité au cours de l'année, a baissé de 0,6% en Sarthe en 2018 (passant de 50.800 à 50.510 personnes). Même tendance pour le nombre de chômeurs sans activité aucune (catégorie A) qui est passé de 27.730 à 27.640 (-0,3% en un an). 

Le nombre d'inscrits à Pôle Emploi alors qu'ils ont un travail a par ailleurs baissé de 10,4% l'an dernier, faisant mécaniquement diminuer les chiffres du chômage.

Plus de chômeurs en formation et de longue durée

L'un des chiffres marquant concerne les inscrits à Pôle Emploi en catégorie D, c'est-à-dire les chômeurs en formation ou en maladie, non tenus de chercher activement un travail : il a littéralement explosé avec une hausse de 19,2% sur un an, passant de 2.400 à 2.860 personnes. C'est notamment sur le dernier trimestre que cela s'est ressenti avec une hausse de leur nombre de 9,6%.

Les sarthois ont aussi plus de mal à revenir vers l'emploi par rapport à la moyenne dans la région : près de la moitié des chômeurs dans le département (catégories A, B et C) le sont depuis plus d'un an. L'an dernier, leur nombre a augmenté de 3,9%, passant de 24.000 à 24.930 personnes. 

Chômeurs sans aucune activité : toujours plus de jeunes

Si les jeunes représentent la classe d'âge la moins représentée parmi les chômeurs sarthois sans aucune activité (catégorie A), ce sont les seuls à avoir vu leur nombre augmenter l'an dernier : +1,7% chez les moins de 25 ans. 

Une hausse qui touche essentiellement les jeunes hommes qui sont 2,9% de plus en 2018, contre 0,4% de plus chez les jeunes femmes.