Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Sarthe : l'indignation après une subvention de 200 000 euros pour une entreprise de l’industrie du tabac

-
Par , France Bleu Maine

C'est une subvention qui fait tousser dans l'opposition du conseil régional. Vendredi, la majorité soumettra au vote une subvention d'un montant de 200 000 euros, pour une entreprise sarthoise qui fabrique des cigarettes.

L'entreprise est basée à Spay, près du Mans, dans la Sarthe.
L'entreprise est basée à Spay, près du Mans, dans la Sarthe. - Google Maps

L’usine de fabrication de LTR Industries est basée à Spay, dans l'agglomération du Mans. Elle emploie 276 salariés. Après les 1,6 million d’euros investis par l'Etat, c'est au tour de la région de subventionner cette entreprise, qui fabrique du tabac pour les grands groupes cigarettiers."Je crois qu’aujourd’hui les moyens publics sont limités et la région doit faire des choix"affirme Christophe Clergeau, conseiller régional socialiste Pays de la Loire, très critique. "La priorité, ce n’est pas le tabac, l’hydrocarbure ou d’autres activités."

Un grand plan d’investissement

La subvention de la région doit permettre de financer un grand plan d’investissement chez LTR Industrie, pour se diversifier. L'entreprise de Spay se lance dans de nouveaux types de cigarettes, jugées moins nocives, et compte aussi produire des emballages en carton, un changement de cap important.

"200 000 euros, c’est soit trop, soit trop peu" s’indigne l’élu Christophe Clergeau. "C’est un plan d’investissement de plusieurs millions d’euros. A quoi sert l’intervention régionale ?" s’interroge-t-il. "L’entreprise appartient à un groupe américain. _On donne un mauvais signal en soutenant  l’industrie du tabac_."

LTR Industries est en difficulté depuis plusieurs années. Il y a six ans, l’entreprise avait licencié 68 salariés.

  • Tabac
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu