Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Sarthe : la papeterie Arjowiggins demande son placement en redressement judiciaire

lundi 7 janvier 2019 à 12:04 Par Bertrand Hochet, France Bleu Maine et France Bleu

La décision a été communiquée en comité central d'entreprise : Arjowiggnins demande le placement en redressement judiciaire de ses deux usines sarthoises afin de "protéger leurs intérêts". Fin décembre le projet de reprise de la papeterie par un groupe néerlandais avait échoué.

L'usine ArjoWiggins de Bessé sur Braye emploie un peu plus de 500 personnes
L'usine ArjoWiggins de Bessé sur Braye emploie un peu plus de 500 personnes - Google Maps - Capture d'écran

Bessé-sur-Braye, France

Après l'échec de la reprise par le groupe néerlandais Fineska BV, c'est une nouvelle source d'inquiétude pour les quelque 900 salariés sarthois de la papeterie Arjowiggins. En comité central d'entreprise, ce lundi matin, la direction annonce qu'elle dépose une demande de placement en redressement judiciaire de ses deux usines de Bessé-sur-Braye et Saint-Mars-la-Brière. Cette procédure vise à "protéger leur intérêts,", explique la direction dans un communiqué en invoquant "un contexte extrêmement dégradé des conditions du marché à la suite de l'abandon par Fineska BV des activités Graphique et Papiers de création".

La volonté de "préserver les intérêts des salariés, clients et fournisseurs"

Le tribunal de commerce de Nanterre examinera cette demande le mardi 8 janvier. "La mise en sauvegarde ou en redressement judiciaire permettrait, sous l’égide des administrateurs judiciaires désignés par le tribunal de commerce, de rechercher toutes les solutions favorisant la poursuite de l’activité des divisions Graphique et Papiers de création d’Arjowiggins dans le cadre d’un plan de reprise pérenne, en préservant les intérêts de ses salariés, clients, fournisseurs et partenaires", explique encore la direction dans son communiqué.