Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"On sauve les emplois" : la ministre Pannier-Runacher à Hambach pour la passation symbolique de l'usine Smart

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

A l'occasion de la cérémonie symbolique de passation de l'usine Smart d'Hambach (Moselle) entre Daimler-Mercedes et Ineos, la ministre déléguée à l'industrie, Agnès Pannier-Runacher, s'est félicitée du sauvetage des emplois et de l'arrivée du repreneur.

Agnès Pannier-Runacher
Agnès Pannier-Runacher © Maxppp - Benoit Tessier

La ministre déléguée à l'industrie, Agnès Pannier-Runacher, est venue ce jeudi en Moselle sur le site Smart à Hambach pour une cérémonie symbolique de passation de l'usine entre le vendeur, l'Allemand Daimler-Mercedes, et le repreneur britannique Inéos. La ministre a insisté sur la vigilance de l'Etat pour la "pérennité des emplois". Le site Smart a été racheté officiellement en décembre par Ineos, qui veut se lancer dans la construction automobile. Jusqu'ici, la société était spécialisée dans la pétrochimie. 

L'usine devait fermer et nous nous sommes battus pour trouver une solution 

"L'usine devait fermer et nous nous sommes battus pour trouver une solution", explique Agnès Pannier-Runacher . La ministre assure que l'arrivée du britannique Inéos est "une perspective de long terme qui nous rassure". Un comité de pilotage va être instauré pour suivre la bonne mise en oeuvre du nouveau plan industriel.

Présentation du prototype du 4x4 Grenadier

Ce jeudi à Hambach, Inéos a également présenté le prototype du 4x4 grenadier qui sera construit en Moselle. 1.300 personnes, soit la quasi-totalité des emplois du site, vont être transférés chez Ineos. Selon la ministre, 90 millions d'euros ont été provisionnés au cas où les volumes de production "ne seraient pas au rendez-vous", en raison du contexte économique dégradé induit par la crise sanitaire. Le véhicule d'Inéos devrait être commercialisé début 2022.   

Choix de la station

À venir dansDanssecondess