Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Sauvons nos emplois" : près d'un millier de manifestants à Sarreguemines contre le départ de Smart

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu, France Bleu Sud Lorraine, France Bleu Alsace

Depuis 10h ce vendredi matin, près d'un millier de personnes manifestent à Sarreguemines contre le départ de Smart et Mercedes de l'usine automobile d'Hambach, qui emploie 1.500 salariés.

Départ de la manifestation à Sarreguemines contre le départ de Smart d'Hambach
Départ de la manifestation à Sarreguemines contre le départ de Smart d'Hambach © Radio France - Marc Bertrand

Dès 9h30, plusieurs centaines de personnes, 700 à 1.000 selon les organisateurs, 900 selon la police, se sont rassemblées ce vendredi devant le siège de la communauté d'agglomération de Sarreguemines. "Smart, c'est chez moi à Hambach", "Sauvons nos emplois", peut-on lire sur quelques banderoles. Les manifestants sont réunis à l'appel d'une intersyndicale CGT, CFDT, FO, CFE-CGE et CFTC pour dire leur opposition au départ de Smart et Mercedes de l'usine automobile d'Hambach, à 7 km de là. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les manifestants dans les rues de Sarreguemines
Les manifestants dans les rues de Sarreguemines © Radio France - Marc Bertrand

Demander des comptes à Daimler

La maison mère de Smart et Mercedes, le groupe automobile allemand Daimler, a annoncé le 3 juillet dernier son départ du site historique de fabrication des modèles Smart. 1.500 salariés sont employés dans l'usine à Hambach, en comptant les sous-traitants qui travaillent exclusivement pour Smart. Les salariés sont d'autant plus remontés par cette annonce surprise qu'ils avaient fait des efforts financiers en 2016 : ils avaient accepté de travailler 39h payées 37 en échange d'un maintien de l'emploi. Aujourd'hui, ils sont amers et demandent des comptes à Daimler. 

Les représentants de l'intersyndicale de Smart
Les représentants de l'intersyndicale de Smart © Radio France - Marc Bertrand

Une "équipe commando" à Bercy pour analyser les possibilités de reprises

Mercredi, les représentants des salariés se sont retrouvés à Bercy, à Paris, pour évoquer la proposition de rachat du groupe britannique Inéos et obtenir le soutien du gouvernement, qui promet de suivre le dossier de très près et qui va monter une "équipe commando" pour analyser les possibilités de reprise. 

Les manifestants réunis devant la communauté d'agglomération de Sarreguemines avant le départ du cortège
Les manifestants réunis devant la communauté d'agglomération de Sarreguemines avant le départ du cortège © Radio France - Marc Bertrand
Choix de la station

À venir dansDanssecondess