Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Saveurs Boulangères, une boulangerie semi-industrielle de Brumath ne paie plus ses salariés

mercredi 10 octobre 2018 à 18:19 Par Olivier Vogel, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Leur dernier salaire, celui du mois d'août, leur a été versé à la mi-septembre : huit des 33 salariés de Saveurs Boulangères, une boulangerie semi-industrielle de Brumath dans le Bas-Rhin ont cessé le travail ce mercredi. Ils dénoncent aussi des conditions sanitaires plus que précaires.

Mouvement de grève chez Saveurs Boulangères
Mouvement de grève chez Saveurs Boulangères © Radio France - Olivier Vogel

Brumath, France

Ils jouent une partie de football sur le parking de leur entreprise en attendant d'avoir des nouvelles de leur paie. Les grévistes de l'entreprise Saveurs boulangères de Brumath dans le Bas-Rhin, chasubles bleues à l’effigie de la CFTC sur le dos, s'occupent en tapant dans le ballon. Bientôt deux mois sans salaire, les 33 salariés de l'entreprise n'en finissent plus de demander des rendez-vous à leurs banquiers pour pouvoir faire leurs courses et le plein de leurs voitures. Ce mercredi, huit d'entre eux se sont mis en grève.

On ne sait pas comment on va faire pour manger" - Camille Bittner, déléguée du personnel CFTC

"Notre patronne nous dit qu'elle n'a pas les sous pour nous payer, on ne sait pas comment on va faire pour manger", raconte Camille Bittner, déléguée du personnel CFTC, "et quand on lui pose la question, elle nous répond avec le sourire qu'elle ne sait pas".

Football de grève sur le parking de l'entreprise - Radio France
Football de grève sur le parking de l'entreprise © Radio France - Olivier Vogel

"Il n'y a plus de trésorerie", reconnait Paula Roser, la patronne de Saveurs Boulangères qui affirme que ce mouvement de grève "plombe l'entreprise". Quant à savoir quand elle paiera ses 33 salariés, elle reste évasive, espère verser des acomptes sans savoir quand et évoque une procédure de redressement judiciaire qui n'est pas encore enclenchée. 

Cafards et réfrigérateurs en panne

Mais à Saveurs Boulangères, si les grévistes sont excédés de devoir travailler sans salaire, ils sont aussi écœurés de le faire dans des conditions sanitaires précaires. Les salariés parlent des cafards, de la température qui dépasse régulièrement les 30 degrés dans les cuisines alors que les réfrigérateurs sont en panne, des vaisselles faites à l'eau froide, de la chaîne du froid inexistante. Les photos qui ont été transmises à France Bleu Alsace témoignent de cette situation.

Les éclairs sont stockés de 10 heures à 17 heures dans des températures de 20 à 30 degrés" - une pâtissière gréviste

Les cafards ont investi les lieux (photo prise en octobre 2018). - Aucun(e)
Les cafards ont investi les lieux (photo prise en octobre 2018). - Document remis à France Bleu
Un congélateur défectueux (août 2018). - Radio France
Un congélateur défectueux (août 2018). © Radio France - Document remis à France Bleu
Un des espaces de travail (octobre 2018).  - Radio France
Un des espaces de travail (octobre 2018). © Radio France - Document remis à France Bleu
Le sol dégradé de la boulangerie (octobre 2018). - Radio France
Le sol dégradé de la boulangerie (octobre 2018). © Radio France - Document remis à France Bleu

La responsable de de Saveurs Boulangères reconnait des conditions sanitaires dégradées mais Paula Roser explique qu'elle fait ce qu'elle peut, trois ans après avoir repris l'entreprise qui était en redressement judiciaire : "J'ai acheté cette entreprise dans cet état là. En trois ans, j'ai essayé de faire un maximum. Après, c'est que trois ans...".

Saveurs Boulangères fabrique du pain et des pâtisseries pour la grande distribution, une cantine de collège, des maisons de retraite et des maisons d'arrêt. Les grévistes en appellent à l'intervention du préfet.

Saveurs Boulangères en grève. - Radio France
Saveurs Boulangères en grève. © Radio France - Olivier Vogel