Économie – Social

Savoie : la fin se rapproche pour l'usine Spirel à Saint-Rémy-de-Maurienne

Par Christophe Tourné, France Bleu Pays de Savoie jeudi 17 juillet 2014 à 10:59

Des salariées de SPIREL, lors d'un rassemblement à l'appel de FO, en 2009, à St-Jean-de-Maurienne

Le fabriquant de moteurs électriques devrait fermer définitivement ses portes lundi prochain, quatre ans après sa vente par Somfy. Le tribunal de commerce de Chambéry devrait suivre la demande formulée par le mandataire judiciaire après une année et demie en redressement et en l'absence de repreneurs.

Les 101 salariés de Spirel à Saint Rémy de Maurienne n'ont pas du tout la tête aux vacances. Ils ont appris ce mercredi que le mandataire judiciaire va demander lundi prochain (le 21/07) au tribunal de commerce de Chambéry, la liquidation de l'entreprise avec effet immédiat. Il y a de très fortes probabilités pour que le tribunal suive cette demande.L'entreprise est en redressement depuis un an et demi. En 2010 Spirel -qui fabrique des moteurs électriques- avait été vendu pour l'euro symbolique par le leader des volets roulants, Somfy à Bernard Chapel.Somfy avait maintenu les commandes de moteurs dans un premier temps pour se désengager petit à petit, comme il l'avait annoncé lors de la vente.L'annonce de la très probable liquidation lundi n'a même pas fait l'effet d'une douche froide sur les salariés qui savent que cette épée de Damoclès est au-dessus de leurs têtes depuis des mois

Aline Leclerc, déléguée du personnel chez SPIREL

Les salariés s'apprêtent à cesser définitivement leur travail chez Spirel lundi à midi. Le rendez-vous au tribunal de commerce est fixé à 14h.En prévision de cette fermeture, ils ont mis en ligne sur internet cette semaine un clip de sept minutes.

SPIREL, la fin dans une vidéo, le reportage de Bleuette Dupin