Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

Savoie : le club libertin "Le Cléo" toujours fermé malgré le déconfinement

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Alors que les commerces non essentiels, les terrasses des bars et des restaurants réouvrent progressivement en France depuis le mercredi 19 mai, certains établissements gardent le rideau baissé. C'est le cas du club libertin "Le Cléo" basé à Nances en Savoie.

Le club libertin "Le Cléo" à Nances reste fermé
Le club libertin "Le Cléo" à Nances reste fermé © Maxppp - Remy Perrin

Depuis le 19 mai et le déconfinement en France, les terrasses des bars et des restaurants se remplissent, tandis que les discothèques doivent encore rester fermées. Même chose pour les clubs libertins, comme "Le Cléo" en Savoie à Nances près du lac d'Aiguebelette. Considéré comme une discothèque, cet établissement installé depuis 24 ans doit encore patienter. Loïc Péron est l'un des co-gérants. 

France Bleu Pays de Savoie - Quelle date pour la réouverture de votre établissement ? 

Loïc Péron, co-gérant du club libertin "Le Cléo" - La date, on ne sait pas trop. On espère rouvrir début juillet, à la fin du couvre-feu 23h. Au 1er juillet ce qui changerait, c'est la fin du couvre-feu, donc on aurait le droit, à priori, d'ouvrir normalement jusqu'à l'heure de fermeture normale, mais en extérieur. Les restrictions à l'intérieur doivent être levées, mais quand, je n'en sais rien.

Comment va se passer votre réouverture ? 

Le truc, c'est qu'ils vont certainement nous rouvrir sous protocole sanitaire, avec un pass sanitaire, avec les tests PCR et avec la distance. On peut même envisager, à la limite, des tests salivaires à l'entrée que l'on ferait nous-même. Il y a plein de solutions.

Le respect du protocole sanitaire et les pratiques dans un club libertin ne sont-elles pas contradictoires ?

Alors ça c'est aussi, c'est un à priori. Dans un club libertin, chacun est libre de faire ce qu'il veut, faire ce dont il a envie. Il y a beaucoup de gens qui viennent chez nous pour avoir du glamour, du sexy et pas forcément du sexe. Dans la sexualité, il y a de tout. Il y a aussi des gens qui viennent, qui sont mariés, en couple depuis 20 ans et qui aiment juste être regardés. Ils n'ont aucun contact physique avec d'autres personnes."

Et pour les autres ? Ceux qui ne veulent pas seulement être regardés ?

C'est là où, à mon avis, ils nous demanderont d'ouvrir sous protocole sanitaire. Tests PCR, vaccination, et ainsi de suite. Je comprends que l'État essaie de limiter la transmission, mais on peut mettre en place des choses qui sont sécurisantes. On a des normes de sécurité au niveau de l'air, du personnel de sécurité. On peut bien mieux encadrer que dans un mariage, où je comprends que les gens fassent la fête, c'est normal.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess