Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

Savoie : les ventes d'Opinel en forte hausse, l'entreprise en "crise de croissance"

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Le directeur général adjoint de l'entreprise savoyarde Opinel évoque une forte croissance de la demande, de près de 25%, malgré la crise économique.

-
- © Maxppp - Norbert Falco

L'entreprise savoyarde Opinel basée à Chambéry présente une croissance d'activité de près de 25% par rapport à l'an passé. Luc Simon, directeur général adjoint de l'entreprise savoyarde Opinel, évoque une forte croissance de la demande, de près de 25%, malgré la crise économique.

France Bleu Pays de Savoie - Depuis le début de la crise sanitaire, les ventes d'Opinel sont en constante augmentation. Dans quelle proportion ?

Luc Simon, directeur général adjoint - Écoutez, on est toujours sur une très forte croissance de la demande. Pour être même tout à fait sincère, on a un peu de mal à suivre sur le plan industriel. La croissance de la demande est d'environ 25% par rapport à fin avril 2020, qui était un peu spécifique, puisqu'on était au début du confinement. Mais même par rapport à 2019, on va être à plus 10 voire 15%. 

Pourtant, l'absence du tourisme de masse dans les stations aurait pu vous pénaliser ?

Oui, c'est vrai, mais tout cela est compensé, et au delà, par une très forte consommation de nos compatriotes. Sur février, mars et avril, les ventes de couteaux fermants ont été divisées par deux ou trois en stations. En revanche, la perte est largement compensée par les ventes de couteaux de cuisine et de table sur l'ensemble du territoire. On est devenu une marque moins régionale qu'elle l'était il y a 30 ans et moins ciblée sur le couteau fermant, comme on l'était il y a 10 ans. Et puis, dans chacun de nos marchés étrangers importants comme les Etats-Unis ou l'Allemagne, on note également une croissance très, très forte. Aux Etats-Unis, on table même sur des croissances de 50 à 60%. 

Vous parlez même d'une "crise de croissance...

On doit gérer une croissance très forte - c'est évidemment bien mieux à gérer que l'inverse. Mais ce n'est pas toujours simple non plus de devoir s'organiser, pour suivre une croissance plus forte que prévu. C'est-à-dire embaucher beaucoup de monde, ça veut dire mettre en place des équipes de nuit, des équipes de weekend. Ça veut dire parer également à des difficultés d'approvisionnement, parce qu'il y a pas mal d'autres acteurs que nous qui ont cette même croissance. Beaucoup de nos confrères dans les arts de la table, le jardin, la cuisine, le bricolage ont également une croissance extrêmement forte. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess