Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Caisse d'allocations familiales : les demandes de primes d'activité sont en hausse

-
Par , France Bleu, France Bleu Paris

La Caisse d'allocation familiale de Paris voit ses demandes de prime d'activité doubler depuis les annonces d'Emmanuel Macron mi-décembre. A partir de cette année, ce complément de salaire pour travailleurs aux revenus modestes augmente de 90 euros et est élargi à de nouveaux bénéficiaires.

Le nombre de demandes de prime d'activité a été multiplié par deux après la prise de parole d'Emmanuel Macron du 10 décembre
Le nombre de demandes de prime d'activité a été multiplié par deux après la prise de parole d'Emmanuel Macron du 10 décembre © Radio France - Vincent Isore

Paris, France

Le gouvernement a décidé de revaloriser le montant de la prime d'activité de 90 euros. Le dispositif est également élargi à de nouveaux bénéficiaires. Désormais, 5 millions de foyers fiscaux percevront la prime d'activité, contre 3,8 millions auparavant. 

Une annonce pas sans conséquences sur les Caisses d'Allocations familiales

A Paris, la CAF a vu doubler le nombre de demandes de prime d'activité. Elles sont passées de 90 par jour en moyenne à 212. 

"Je suis venu tenter ma chance, je n'ai jamais demandé de prime d'activité alors que je suis au SMIC. Si je peux gagner 100 euros de plus, c'est bien", explique Isaac, employé dans la restauration.

Certains se posent beaucoup de questions. Comme cette employée qui enchaîne les contrats courts au SMIC. "Je me demande si moi aussi je pourrai bénéficier de cette hausse de la prime d'activité, même quand mes CDD prennent fin", s'alarme la quadragénaire. 

Des renforts sur les plateformes téléphoniques

L'administration en charge du versement de cette aide, a mis à jour son simulateur en ligne pour aider les salariés à s'y retrouver, "du personnel a également été recruté au niveau de l'accueil téléphonique", précise Sylvain David, sous-directeur aux prestations familiales de la CAF de Paris.

Dans la capitale, selon la CAF,  entre 27.000 et 33.000 nouveaux foyers pourront bénéficier de la prime d'activité.