Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Se faire enterrer sous les arbres au nouveau cimetière d'Orléans

-
Par , France Bleu Orléans

Le cinquième cimetière d'Orléans ouvrira le 21 novembre dans le quartier de La Source, qui n'en disposait pas jusque là. Un cimetière original, puisqu'il proposera un "espace boisé" dans lequel les défunts pourront être inhumés dans la forêt.

Au premier plan, l'espace "classique" du nouveau cimetière. En arrière plan, l'espace "boisé" où seront installées des stèles horizontales sous les arbres.
Au premier plan, l'espace "classique" du nouveau cimetière. En arrière plan, l'espace "boisé" où seront installées des stèles horizontales sous les arbres. © Radio France - Léo Tescher

La Source, Orléans, France

La Source et ses 20.000 habitants vont enfin avoir un cimetière. Après six mois de travaux derrière le campus, rue Georges Cuvier, le cinquième cimetière d'Orléans ouvrira le 21 novembre. Mais dès ce mardi 29 octobre, en pleine semaine de la Toussaint, la ville y organisait une visite.

Un cimetière "moderne" qui répond à toutes les demandes

Le nouveau cimetière, de 384 places pour le moment, sera organisé en trois espaces :

  • Un espace traditionnel, avec de la place pour 210 sépultures classiques dont un carré musulman.
  • Un espace cinéraire avec 72 cavurnes et des puits de dispersion des cendres des défunts incinérés.
  • Un espace boisé avec 86 places.

"Le cimetière répond à toutes les demandes qui existent aujourd'hui" explique la première adjointe du maire d'Orléans, Muriel Sauvegrain. Même les demandes laïques puisqu'un préau permettra d'y organiser des cérémonies non-religieuses.

Un cimetière dans la forêt, très rare en France

Aux portes de la Sologne, l'architecte-paysagiste de ce cimetière a imaginé une implantation des tombes dans la forêt sans agresser la biodiversité du site. 

Ce n'est pas parce qu'on est mort qu'il n'y a pas de vie... Aller dans un cimetière où il y a une accumulation de pierres tombales, sans ombre et sans vie, ça ne m'intéressait pas", Olivier Striblen.

Dans cet espace boisé, il n'y aura que des stèles verticales. "C'est la terre, les feuilles mortes, les champignons qui feront la pierre tombale horizontale", explique le paysagiste qui espère que cette partie s'étendra plus vite que le reste du cimetière. Au total, et d'ici 20 ans, le cimetière de La Source pourra accueillir environ 2.000 sépultures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu