Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

A Nancy, soulagement et interrogations pour Sébastien Duchowicz après les annonces de Jean Castex

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Les commerces restent ouverts mais les centres commerciaux de plus de 20 000m² doivent fermer ce soir à minuit. Sébastien Duchowicz, président des Vitrines du Grand Nancy, oscille entre soulagement et inquiétude après ces nouvelles mesures gouvernementales.

Sébastien Duchowicz, président des Vitrines de Nancy
Sébastien Duchowicz, président des Vitrines de Nancy © Maxppp - Cedric JACQUOT

Pas de confinement pour le moment. Mais la fermeture de 396 centres commerciaux non alimentaires de plus de 20 000 m², soit 25 000 magasins.

Un soulagement pour les autres commerçants, encore marqués par la fermeture et la polémique sur les "commerces non-essentiels" lors du dernier confinement.

Encore travailler au moins une semaine

Sébastien Duchowicz réagissait ce matin sur France Bleu Lorraine à cette annonce, il partage ce soulagement, même si il apporte une nuance : "on est soulagé bien évidemment, pour les commerces de centre ville, les petits commerces qui vont pouvoir encore travailler au moins une semaine. Bien évidemment, il faut modérer nos propos pour les centres commerciaux."

Une mesure encore floue

Affichant sur son site internet une surface de 38 000 m², le centre commercial Saint-Sébastien de Nancy devrait être concerné par cette mesure.

Une mesure encore floue pour Sébastien Duchowicz : "le Conseil national des centres commerciaux, a interpellé le premier ministre parce que la décision qui a été prise hier soir est encore floue", citant la situation des centres commerciaux avec des supermarchés.

Cette décision interroge également le président des Vitrines de Nancy : " j'ai envie de demander au Premier Ministre comment j'explique aux commerçants de ces galeries qu'ils doivent fermer et que leurs confrères du centre-ville peuvent rester ouverts. On est surpris de cette décision. On ne comprend pas forcément parce qu'à notre sens ça ne va pas faire baisser la pression sur les hôpitaux."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess