Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : le confinement sera prolongé au-delà du 15 avril, Emmanuel Macron s’exprimera lundi soir

Sécheresse en Limousin : de nouvelles fissures constatées encore cet été dans les murs des bâtiments

-
Par , France Bleu Limousin

Le phénomène devient récurrent avec la sécheresse. Ce sont les fissures qui apparaissent sur les murs des maisons. Déjà touchées l'été dernier plusieurs communes de Corrèze attendent toujours une reconnaissance de catastrophe naturelle. En Haute Vienne l’arrêté est pris mais les fissures reviennent

A Feytiat, une fissure est apparue sur le mur de cette grange juste après la canicule de juin
A Feytiat, une fissure est apparue sur le mur de cette grange juste après la canicule de juin © Radio France - Françoise Ravanne

En Corrèze 38 communes où des fissures avaient été constatées sur des maisons après la sécheresse de 2018, on est toujours dans l'attente d'une reconnaissance de "catastrophe naturelle". Les dossiers ont été examinés le 9 juillet dernier par la commission interministérielle. Mais en Haute-Vienne trois communes ont d'ores et déjà obtenu un arrêté de reconnaissance pour des mouvements de terrains. C'est le cas à Isle, Oradour-sur-Glane et Feytiat.  Mais la canicule de cet été a encore frappé.

A Feytiat, de nouvelles fissures obligent à sécuriser un bâtiment

Mauvaise surprise pour Jean Claude, un habitant de Feytiat, propriétaire d'une grange au lieu dit Crézin. Début juillet, il est alerté par l'agence immobilière voisine que le mur de sa grange est sur le point de s'effondrer. Il constate alors une énorme fissure sur la façade . "Une fissure de 4 centimètres de large dans le mur et ça ne peut être que la sécheresse et la canicule car depuis 25 ans il n'y avait jamais rien eu " explique-il.

Une énorme fissure menaçait le bâtiment d'effondrement explique le propriétaire de la grange à Feytiat - Radio France
Une énorme fissure menaçait le bâtiment d'effondrement explique le propriétaire de la grange à Feytiat © Radio France - Françoise Ravanne

Le lieu qui est situé sur le bord d'une route très passagère a aussitôt été sécurisé et "Nous avons dû demander à l'agence immobilière de fermer le temps d'étayer le bâtiment" explique de son côté le maire de Feytiat Gaston Chassain.

Déjà confronté l'année dernière à ce genre de phénomène sur sa commune Gaston Chassain va de nouveau demander un arrêté de catastrophe naturelle et il s'attend cet été à voir apparaître d'autres fissures dans d'autres  lieux. "Nous allons être très vigilants car les conséquences de la sécheresse ne se voient pas immédiatement et ce n'est donc pas quelque chose d'anodin" conclut le maire de Feytiat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu