Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Sécheresse : les stations de lavage de voitures du Territoire de Belfort demandent des indemnisations

dimanche 28 octobre 2018 à 19:04 Par Manon Klein, France Bleu Belfort-Montbéliard

Les stations de lavage du Territoire de Belfort n'ont plus le droit d'utiliser leurs pistes depuis deux mois, sécheresse oblige. Pour elles, cela représente une perte de revenus considérables; elles demandent des indemnisations. Leurs représentants ont été reçus par la préfecture le 23 octobre 2018.

Les pistes des stations de lavage sont désertes depuis début septembre à Valdoie
Les pistes des stations de lavage sont désertes depuis début septembre à Valdoie © Radio France - Manon Klein

Valdoie, France

La situation devient compliquée pour certaines stations de lavage de voitures du Territoire de Belfort. Elles n'ont plus le droit d'utiliser leur pistes depuis maintenant près de deux mois, en raison de la sécheresse qui frappe le département. Cela représente pour leurs propriétaires une perte de revenus considérable, voire totale pour ceux qui ne vivent que de cela. Pour le moment, aucune indemnisation ne leur est proposé. Les gérants de station ont été reçus par la préfecture le 23 octobre.

Zéro revenu

Les propriétaires des stations de lavage de voitures espèrent une réponse rapide, car économiquement, la situation devient compliquée pour eux. Qui dit piste fermées, dit absence de revenus. A Valdoie, Yoann Graff, gérant d'une station, estime qu'il va perdre entre 20 et 30% de son chiffre d'affaire annuel; "Et encore, je ne vis pas uniquement de mes pistes de nettoyage [sa station propose aussi des réparations mécaniques, NDLR],  ajoute le gérant.

On est en train de nous laisser crever la bouche ouverte, car pour le moment on ne nous propose rien" - Yoann Graff, gérant d'une station à Valdoie.

La nécessité d'économiser l'eau, Yoann Graff la comprend. Il ne s'offusque pas de devoir fermer ses pistes. En revanche, il demande à ce que les gérants de station soient indemnisés, pour compenser les pertes. Les propriétaires de station ont été reçus une nouvelle fois à la préfecture le 23 octobre. Leurs dossiers sont en cours d'étude, selon les services de l'Etat.

Les services de police rappellent par ailleurs que l'usage des pistes dans les stations de lavage est interdit. Les contrevenants s'exposent à une amende. Seuls les véhicules d'urgence et de transport alimentaire ont le droit de les utiliser.

L'interdiction de laver sa voiture est affichée sur toutes les parois de cette station à Valdoie - Radio France
L'interdiction de laver sa voiture est affichée sur toutes les parois de cette station à Valdoie © Radio France - Manon Klein