Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Secours populaire de l'Indre : de nouveaux locaux à Châteauroux et la grande collecte Don’actions

mercredi 1 mars 2017 à 17:54 Par Armêl Balogog, France Bleu Berry

Les deux grandes actualités du Secours populaire de l’Indre, en ce début d’année 2017, sont son installation dans ses nouveaux à Châteauroux et sa participation à la campagne nationale Don’actions.

Le Vesti'Broc, la nouvelle boutique du Secours populaire de l'Indre
Le Vesti'Broc, la nouvelle boutique du Secours populaire de l'Indre © Radio France - Armêl Balogog

Châteauroux, France

On n’arrête pas en ce moment, au Secours populaire de l’Indre. Le téléphone de son secrétaire général ne cesse de sonner, le bureau national, des bénévoles, des aidés. Une rentrée particulièrement active pour les quatre salariés et les dizaines de bénévoles indriens.

1.300 m² sur l’avenue des Marins

Ils ont investi les nouveaux locaux des 115-117 avenue des Marins à Châteauroux le 11 janvier 2017, après deux années de travaux, et ont revendu leurs anciens locaux de l’impasse Sagot. Depuis, ils travaillent au milieu des cartons car ils n’ont pas encore eu le temps de tout ranger. « On va passer dans le bordel, je vous le dis tout de suite », prévient Jean-Pierre Chatain, au début de la visite.

Le secrétaire général nous montre l’accueil des aidés, la boutique alimentaire, la collecte de pains et de viennoiserie, le stock de meubles, de livres, de vêtements, les chambres froides. 1.300 m² de surface environ, achetés grâce à un legs de 600.000 euros, perçus il y a sept ou huit ans.

C’est dix fois plus grand que ce qu’on avait avant. Impasse Sagot, on ne pouvait plus travailler. Au niveau administratif, on n’avait pas la place. On était quatre sur dix mètres carré. Et ces personnes qui viennent nous voir, on se doit de les accueillir dans la dignité. – Jean-Pierre Chatain, secrétaire général du Secours populaire 36

La nouvelle boutique satisfait bénévoles et clients

Côté boutique, tout est « nickel », se réjouissent les bénévoles. Fini l’espace trop petit, impossible à ranger. Cristina insiste, « ici, c’est très propre ». Dans ce déménagement, « on y a vraiment beaucoup gagné », ajoute Yasmina.

Ça nous donne plus envie d’être là, de ranger, d’être en permanence, que quand on était à Sagot. Là, c’est vrai que ça fait des locaux trop nickel. – Cristina, chargée de la boutique solidaire du Secours populaire 36

Dans le Vesti'Broc – le nom de l’enseigne – les clientes se plaisent également. « On trouve plus rapidement ce qu’on cherche, explique Mahjouba. On s’est dit, ça va être plus grand, ça va être plus cher, mais non, tout est resté au même prix donc ça nous arrange toujours. »

Avant il y avait un étage. Si on emmenait les enfants avec nous c’était vraiment galère, ils descendaient souvent les escaliers. Il fallait tout le temps les surveiller. – Torkiya, une cliente du Vesti’Broc

Le petit piège : la boutique solidaire n’est pas à la même adresse que l’accueil des aidés et la boutique alimentaire, le bâtiment donnant sur deux rues. Son entrée est au 10 bis rue du Berry.

La façade de la nouvelle boutique du Secours populaire de l'Indre à Châteauroux - Radio France
La façade de la nouvelle boutique du Secours populaire de l'Indre à Châteauroux © Radio France - Armêl Balogog

Don’actions, grande collecte et dons par SMS

En plus de ce déménagement et de ses activités habituelles, le Secours populaire de l’Indre est occupé par la grande campagne nationale Don’actions. Lancée en 1998, la collecte a rapporté 600 euros dans l’Indre en 2016, sur près de 900.000 euros dans toute la France.

L’association vend des tickets à deux euros pour cette grande tombola solidaire, dont le tirage au sort local aura lieu le 17 mars et le national le 24 mars. A gagner, une Citroën C3 Picasso, des tablettes, smartphones, et paniers garnis entre autres.

En parallèle, depuis décembre, il est possible de faire des dons par SMS à l’association, en envoyant au 9.22.22 « Don » suivi du numéro, de un à vingt, indiquant la valeur souhaitée du don (par exemple, « Don 2 » pour deux euros).

Le but du SMS, c’est d’attirer le public plus jeune. C’est une nouvelle forme possible pour faire des dons, c’est plus facile que de signer un chèque, c’est plus rapide, c’est moins contraignant un petit sms, et puis c’est dans l’air du temps. On se met à la page. - Jean-Pierre Chatain, secrétaire général du Secours populaire de l'Indre.

Les sommes récoltées seront reversées par les opérateurs Bouygues, Orange et SFR au bureau national du Secours populaire, puis réparties entre les différentes fédérations.