Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Sécurité renforcée pour la grande Réderie d'Automne d'Amiens

dimanche 2 octobre 2016 à 10:01 Par Olivier Estran, France Bleu Picardie

Pour la première fois , il n'y a pas de camions sur toute la grande réderie d'automne d'Amiens. Par mesure de sécurité, les commerçants ont du aller les garer à plusieurs centaines de mètres, une fois leur déballage terminé.

Pas de camions sur les stands, les commerçants ont du laisser leurs fourgons loin de là.
Pas de camions sur les stands, les commerçants ont du laisser leurs fourgons loin de là. © Radio France - Olivier Estran

Amiens, France

La grande réderie d'automne accueille entre 2 mille et 3 mille brocanteurs dans les rues du centre ville d'Amiens et attire habituellement environ 80 mille visiteurs.

Pour la première fois, les 7 accès à ce vaste marché en plein air sont barrés par d'imposants blocs en béton

Les accés ont été barrés dés 7h du matin - Radio France
Les accés ont été barrés dés 7h du matin © Radio France - Olivier Estran

Une fois leur déballage effectué en pleine nuit , les commerçants ont du aller garer leur fourgon ailleurs.

Ca ne me dérange pas, c'est plutôt sécurisant pour les gens, je préfère cela plutôt qu'une annulation" Laurence, vendeuse venue de Mons en Belgique

Laurence, vendeuse belge approuve ces mesures

Mais beaucoup ont du mal à digérer ce dispositif exceptionnel, et regrettent de ne pas pouvoir s'abriter dans leur camion:

C'est pas très pratique, et ça va dissuader des vendeurs de revenir" Linda, brocanteuse de la région Parisienne

Linda est un peu amère

Entre 40 et 60 agents municipaux, policiers ou agents de la voirie sont mobilisés sur cette réderie. La police nationale patrouille également.

La police surveille également ce vaste marché - Radio France
La police surveille également ce vaste marché © Radio France - Olivier Estran

La réderie d'automne se poursuit jusqu'à 18h, mais il faudra sans doute se garer loin pour y accéder.

► Lire aussi notre article sur la réderie d'Amiens