Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 53 en orange

Ségur de la Santé : l'accord sur la revalorisation des salaires signé ce lundi

-
Par , France Bleu
France

Après sept semaines de négociations, l'accord sur la revalorisation des salaires des personnels hospitaliers et des Ehpad sera signé ce lundi après-midi. Trois syndicats majoritaires ont annoncé ce vendredi vouloir parapher le texte. Ils seront reçus à Matignon par Jean Castex, le Premier ministre.

Action des professionnels du soin et de l'aide à domicile, le 1er juillet 2020 devant la préfecture de la Loire à Saint-Étienne.
Action des professionnels du soin et de l'aide à domicile, le 1er juillet 2020 devant la préfecture de la Loire à Saint-Étienne. © Maxppp - Rémy PERRIN

Il aura fallu 7 semaines de tractations, et de longues séances nocturnes de négociations la semaine dernière. L'accord trouvé par les syndicats et le gouvernement lors du Ségur de la Santé, la semaine dernière, sera entériné, grâce à la signature de trois syndicats majoritaires. La signature est prévue à Matignon, au cabinet du Premier ministre, ce lundi à 14h30. Trois syndicats sur cinq vont parapher le texte.

Des revalorisations salariales pour le personnel hospitalier

Le volet phare du "Ségur de la Santé" prévoit 7,5 milliards d'euros ajoutés au budget annuel de l'hôpital. Elle sera utilisée pour revaloriser les salaires du personnel à l'hôpital, hors médecins. Elle concerne les personnels paramédicaux, et les agents techniques et administratifs. 

L’accord porte sur 20 mesures, dont la plus attendue est cette hausse des salaires : l'augmentation totale sera, à terme, de 183 euros net par mois. Mais la revalorisation se fera en deux temps ; 90 euros le 1er septembre 2020, puis 93 euros le 1er mars 2021.

L’enveloppe prévoit également de revoir les grilles de salaires pour les infirmiers, les aide-soignants, les kinés, à hauteur de 35 euros net par mois. Il est également question de majorer les heures supplémentaires, le travail de nuit, du dimanche et des jours fériés, et enfin de recruter massivement, même si le chiffre de 15 000 créations de postes, évoqué jeudi dernier, n’apparaît pas noir sur blanc dans le texte.

Les médecins hospitaliers auront aussi droit à une revalorisation

Côté médecins, l’enveloppe est de 450 millions d’euros. Elle servira à augmenter la prime versée à ceux qui ne travaillent que pour le public, sans dépassement d’honoraires. Aujourd’hui, ils touchent 490 euros brut par mois, 700 après 15 ans. L’indemnité va passer désormais à 1 010 euros. Enfin, il y aura aussi une révision des grilles de salaires, l’an prochain, pour mieux valoriser les débuts et les fins de carrière.

Deux organisations syndicales de praticiens hospitaliers, le CMH et l’INPH, avaient déjà annoncé ce vendredi qu’elles signeraient l’accord. Une troisième organisation, le SNAM-HP, a assuré samedi qu’elle ferait de même.

Le syndicat Unsa Santé a annoncé ce vendredi soir qu'il allait signer cet accord sur la revalorisation des personnels paramédicaux et non-médicaux, avec FO et la CFDT, permettant de franchir le seuil des 50% de représentativité nécessaires à son application. La CGT et SUD, plus réservées, appellent à une journée de mobilisation en ce mardi 14 juillet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess