Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ségur de la Santé : sept semaines pour soigner l'hôpital

-
Par , France Bleu

Les discussions entre responsables syndicaux, collectifs de soignants et ministère de la Santé démarrent ce lundi dès 14h. Entre dysfonctionnements pendant la pandémie de covid-19 et problèmes structurels, les attentes sont nombreuses. Les conclusions doivent être dévoilées d'ici la mi-juillet.

Au programme du "Ségur de la santé" : la hausse des salaires des soignants ou encore la remise en question des 35h
Au programme du "Ségur de la santé" : la hausse des salaires des soignants ou encore la remise en question des 35h © Radio France - Vanessa Descouraux

Après les promesses, les soignants attendent désormais des actes. Fin mars, Emmanuel Macron avait promis  "un plan massif d'investissement" pour l'hôpital, avant de reconnaître, il y a dix jours, une "erreur" sur la réforme du système de santé. Les contours du futur plan commenceront à se dessiner à 14h ce lundi après-midi autour d'Olivier Véran et de Nicole Notat, ancienne secrétaire générale de la CFDT, choisie pour coordonner les discussions. Plusieurs sujets seront abordés, de la gouvernance de l'hôpital à la rémunération des soignants en passant par la revalorisation des carrières. 

Selon des sources syndicales, 300 responsables d'hôpitaux, d'Ehpad et représentants de collectifs de soignants doivent s'entretenir par visioconférence, pendant sept semaines, avec le ministre de la Santé pour améliorer les conditions de travail et la prise en charge des malades. L'occasion de faire remonter vers l'avenue de Ségur, adresse du ministère, les dysfonctionnements face à la crise du covid-19 et plus généralement les revendications des personnels hospitaliers mobilisés bien avant l'arrivée du virus

Hausse des salaires, assouplissement des 35h 

Olivier Veran veut aller "vite et fort" avec les professionnels de santé. Si le principe d'une augmentation des salaires à l'hôpital et dans les Ehpad semble faire consensus, la remise en cause des 35h prônée par le ministre de la Santé est davantage sujette à discussions. Olivier Veran dit vouloir "permettre  aux salariés d’organiser leur temps de travail différemment", quand les syndicats réclament de leur côté plus de recrutements face à des rythmes de travail déjà épuisants. 

La mobilisation des soignants est d'ailleurs loin d'être mise entre parenthèses durant la concertation. Une dizaine d'organisations appelle d'ores et déjà à une mobilisation dans la rue le 16 juin prochain

Choix de la station

À venir dansDanssecondess