Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Seine-et-Marne : Avec le confinement, les espaces partagés de télétravail en zones rurales sont à la peine

-
Par , France Bleu Paris

Créés pour inciter les salariés à télétravailler près de chez eux en évitant des heures de transports, l'espace de coworking de Donnemarie-Dontilly, en Seine-et-Marne, est quasiment vide aujourd'hui. Depuis le deuxième confinement, les salariés sont incités à télétravailler de chez eux.

Avec le deuxième confinement, l'espace de télétravail partagé est presque vide aujourd'hui à Donnemarie-Dontilly
Avec le deuxième confinement, l'espace de télétravail partagé est presque vide aujourd'hui à Donnemarie-Dontilly © Radio France - Isabelle Piroux

Dans la grande salle, Céline a enlevé son masque quand nous entrons, il faut dire que depuis, le confinement, elle est l'une des rares à venir télétravailler dans le télécentre du Montois. Aujourd'hui,  elle est seule dans l'espace de coworking qui comprend 6 espaces de travail.

Avec des bureaux larges de deux mètres sur un mètre cinquante, une distance au moins trois à quatre  mètres entre deux utilisateurs, avec du gel hydroalcoolique et des lingettes à disposition, cet espace respecte pourtant largement les protocoles sanitaires explique Fréderick Merle, le fondateur de l'hôtel d'entreprise JEHOL qui abrite cet espace de coworking à Dannemarie-Dontilly.

Fréderick Merle, le fondateur de l'hôtel d'entreprise JEHOL qui abrite un espace de télétravail partagé à Dannemarie-Dontilly
Fréderick Merle, le fondateur de l'hôtel d'entreprise JEHOL qui abrite un espace de télétravail partagé à Dannemarie-Dontilly © Radio France - Isabelle Piroux

Créé en 2014, financé notamment par la communauté de commune Bassée-Montois, cette structure, l'une des premières en zone rurale en Île-de-France, a pour mission d'accueillir les indépendants, les jeunes créateurs  d'entreprise, mais aussi les salariés contraints à de longs temps de transport. 

Un espace qui avait trouvé ses utilisateurs explique Frederick Merle, comme _"ce salarié qui habite du côté de Nogent-sur-Seine, dans l'Aube et qui travaille à Fontenay-sous-Bois. Il avait obtenu de son employeur de télétravailler ici, dans l'espace de travail partagé parce que les distances travail-domicile devenaient pesantes pour lui (plus de 100 Km entre les deux). Son employeur avait pris en charge l'abonnement mensuel mais depuis le deuxième confinement, il ne vient plus du tout, son employeur l'oblige à télétravailler depuis chez lui, ce qui ne lui convient plus du tout"._

Les messages du gouvernement pour ce deuxième confinement ont incité les gens à télétravailler chez eux explique-t-il, et les employeurs voyant que le gouvernement favorisait le télétravail à domicile ont préféré rompre les contrats avec les espaces de coworking.  Aujourd'hui la plupart des entreprises avec qui il travaillait ont rompu ces contrats de location.

Une salle de visioconférence vide, avec le deuxieme confinement les entreprises ont rompu les contrats de coworking avec l'hôtel d'entreprise Jehol
Une salle de visioconférence vide, avec le deuxieme confinement les entreprises ont rompu les contrats de coworking avec l'hôtel d'entreprise Jehol © Radio France - Isabelle Piroux

"Télétravailler chez soi ou dans un espace professionnel, c'est deux choses complètement différentes "

Céline, photographe et correspondante de presse, en est convaincue. Elle est l'une des rares aujourd'hui à venir travailler dans cet espace partagé, à 10 minutes de chez elle : "On a son espace de travail, son temps de travail, ça permet de se concentrer.  Quand on est à la maison, ce n'est pas facile de couper avec le quotidien, les enfants, les chiens" dit-elle en riant. "Et  puis le fait de venir ici me permet d'avoir mes rendez-vous puisqu'il y  a différentes salles et différents bureaux et je croise des gens, je  peux échanger. On n'est plus seul, même si aujourd'hui, il y a beaucoup moins de monde" reconnait-elle

À la maison, vous pouvez vous retrouver à télétravailler avec votre nouveau-née sur les genoux !

Quand on travaille, faire une coupure entre la maison et ses activités salariales c’est indispensable renchérie Frederick Merle. "À la maison, vous pouvez vous retrouver à télétravailler avec votre nouveau-née sur les genoux ! Je l'ai vu faire" affirme-t-il en ajoutant que la plupart du temps on ne se pose jamais ces questions essentielles quand on télétravaille à domicile : Est-ce que l'espace de travail est ergonomique ? Est-ce que l'installation électrique est conforme ? Est-ce  que le débit internet est suffisant ? Les gens qui télétravaillent ont  besoin d'avoir un service de qualité, avec un débit garanti explique le  fondateur de l'hôtel d'entreprise Jehol  "Ici on a toute  l'infrastructure nécessaire, la fibre optique, on travaille avec deux opérateurs, si l'un d'eux défaille, la  bascule se fait automatique avec le deuxième et notre serveur d'une capacité de 20 téraoctets, il peut héberger n'importe quelle petite entreprise. "

Frederick Merle qui souligne combien la situation lui semble paradoxale : "Il  y a un an et demi, les pouvoirs publics voulaient développer le télétravail en tiers lieu, dans des espaces de coworking. L'année dernière, un rapport a même été remis au gouvernement qui conseille de les multiplier pour développer les territoires ruraux. Et aujourd'hui on pousse au télétravail à la maison ce qui est antinomique.

Aujourd'hui, les plus grands utilisateurs de ses installations sont des conseillers communautaires de la communauté de commune Bassée-Montois qui y font leur assemblée en vision-conférence.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess