Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort à l'âge de 94 ans "des suites du Covid"

Seine-Maritime : le Secours populaire redoute de ne pas pouvoir répondre à toutes les demandes

Le secours populaire de Seine-Maritime a vu le nombre de demandes d'aide alimentaire augmenter de 45% pendant le confinement. Elles n'ont pas baissé depuis. L'association se demande si elle pourra continuer de répondre à la demande dans les mois qui viennent.

Le Secours populaire enregistre une hausse de près de 18% des bénéficiaires
Le Secours populaire enregistre une hausse de près de 18% des bénéficiaires © Radio France - Victor Vasseur

Le Secours populaire de Seine-Maritime a vu le nombre de demandes d'aide augmenter de 45% par rapport à l'an dernier au moment du confinement entre mars et mai. 

Cela représente quelque 17 000 personnes souligne Danielle Boutoute, bénévole de l'association invitée de France Bleu Normandie ce lundi matin

"Les nouvelle familles continuent à venir car leur situation ne s'est pas améliorée" explique Danielle Boutoute.

Parmi les nouveaux demandeurs de cette aide alimentaire, il y a beaucoup d'étudiants, de familles monoparentales et d'intérimaires poursuit la bénévole. Autant de personnes fragilisées par la crise économique. 

Danielle Boutoute redoute de ne pas pouvoir continuer à aider toutes ces personnes dans les mois à venir. L'élan de générosité du printemps et les aides de l'Etat avaient permis de faire face aux demandes pendant le confinement. Mais maintenant, "les aides de l'Etat sont terminées, nous ne pouvons plus faire de collectes, et l'aide européenne a pris du retard". 

L'interview complète de Danielle Boutoute est à réécouter ici.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess