Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DIRECT - Grève du 5 décembre : entre 806.000 et 1,5 million de manifestants en France
Économie – Social

Séisme du Teil: la centrale nucléaire de Cruas devrait redémarrer d'ici mi-décembre

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Lors de la commission locale d'information, EDF a annoncé que ses réacteurs devraient redémarrer dans les jours qui viennent. Les contrôles et vérifications après le séisme du 11 novembre se terminent.

La centrale nucléaire de Cruas Meysse en Ardèche
La centrale nucléaire de Cruas Meysse en Ardèche © Radio France - Stéphane Milhomme

Cruas, France

EDF a confirmé devant les élus du secteur lors de la commission locale d'information que les trois réacteurs de la centrale arrêtés après le séisme du Teil devraient redémarrer d'ici le quinze décembre. Le quatrième réacteur était à l'arrêt pour une maintenance programmée. Le temps d'effectuer le rechargement en combustible, il devrait lui redémarrer avant Noël.

La centrale de Cruas-Meysse intacte après le séisme

Les contrôles ont débuté juste après le séisme du 11 novembre. Ils ont été réalisés par l'exploitant EDF et par l'IRSN, l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire. Ces contrôles sont vérifiés par l'Autorité de Sûreté Nucléaire. Alors que ces contrôles touchent à leur fin,  EDF explique que la centrale est indemne après le séisme. Aucun dégât n'a été constaté. Ce séisme de magnitude 5,4 à son épicentre au sud-ouest du Teil a été moins fort quelques kilomètres au nord. La valeur du séisme majorée de sécurité pris en compte dans la conception de la centrale n'a pas été dépassée.    

La norme antisismique des centrales pourrait être revue

En 2024, la centrale de Cruas va passer sa visite décennale n°4, celle des 40 ans de fonctionnement. A cette occasion, le séisme du Teil, un nouvel événement d'ampleur jamais connu récemment, pourrait être pris en compte. L'ASN, l'Autorité de Sûreté Nucléaire, pourrait alors modifier les normes antisismiques des centrales de la région.    

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu