Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : France Bleu Auxerre s'installe à Sens

Sens : comment utiliser les millions d'euros du plan "Action Coeur de ville" ?

dimanche 29 avril 2018 à 20:05 Par Benoît Jacobo et Renaud Candelier, France Bleu Auxerre

Le gouvernement a annoncé un plan de 5 milliards d'euros, le plan "Action coeur de ville", pour lutter contre la désertification des centres-villes. Quelles actions à Sens ?

La place de la République, à Sens
La place de la République, à Sens © Radio France - Renaud Candelier

Sens, France

A Sens, comme à Auxerre ou Joigny, le nombre de commerce a tendance à diminuer dans les cœurs de villes. Une problématique que l’on retrouve dans presque toutes les villes, petites ou moyennes, en France. Pour y remédier, le gouvernement a annoncé il y a un mois, qu’il mettrait 5 milliards d’euros sur la table. Un programme appelé "Action Cœur de Ville". La ville de Sens y est éligible, tout comme Auxerre. Qu’est-ce que ça pourrait changer ? 

Rénover les logements

Le programme "Coeur de Ville" pourrait servir à  la rénovation des logements. Il y a 15% de logements vacants au cœur de Sens.   Concernant les commerces, l’argent pourrait permettre de favoriser le développement commercial. Aux villes de trouver les bonnes idées. 

Des aides pour les commerçants

Le plan du gouvernement prévoit de poser plus de conditions pour l’implantation en périphérie. Et ces commerçants pourraient être aidés, par exemple, pour vendre ou se faire connaitre sur internet. La ville de Sens prévoit aussi de définir un nouveau parcours marchand, et de créer une pépinière commerciale. 

Mais encore ?

Pour le reste, il s’agit d’améliorer l’espace public : comme le chantier de voie douce sur les berges à Sens, la création d’un nouveau schéma de circulation et de stationnement, ou encore la transformation de deux places du centre-ville. Les places Drapès et Victor Hugo ne seraient plus dévolues uniquement au stationnement.  La limite de ce plan du gouvernement, c’est l’argent : cela correspond en moyenne à 22 millions d’euros par ville. Il n’est pas certain que Sens et ses 25.000 habitants puissent obtenir une telle somme.