Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Sens : la démolition du supermarché incendié des Champs-Plaisants va débuter

lundi 4 juin 2018 à 19:21 Par Renaud Candelier, France Bleu Auxerre

Les travaux de démolition doivent commencer ce mercredi 6 juin pour le supermarché incendié des Champs Plaisants à Sens (Yonne) et vont durer un mois. Il n'y aurait ni amiante ni plomb dans les ruines. Les habitants sont impatients de voir le chantier débuter.

Le bâtiment incendié aux Champs Plaisants ne comporterait ni plomb ni amiante
Le bâtiment incendié aux Champs Plaisants ne comporterait ni plomb ni amiante © Radio France - Renaud Candelier

Sens, France

La démolition du supermarché incendié il y a un an aux Champs-Plaisants à Sens (Yonne)) doit débuter ce mercredi. Cela a été confirmé par l'entreprise chargée du chantier. Le feu avait été provoqué volontairement par un homme fréquentant le quartier. Et depuis un an, le bâtiment incendié, dont le toit s'est effondré reste en ruine au milieu du quartier.  

"Il y a en a marre de voir ça !" — Geneviève, 89 ans, habitante des Champs-Plaisants à Sens

Cette démolition sera un soulagement pour les habitants comme Geneviève, 89 ans, qui vit dans un des immeubles qui donnent sur le supermarché incendié. Elle est impatiente : "j'espère (que ça va commencer) parce qu'il y en a marre de voir ça. On ouvre les fenêtres, c'est désolant. Cela va faire un an que c'est brûlé, vous voyez rien que d'en parler j'ai des frissons. Depuis que ça a brûlé, je ne peux plus entendre la sirène ou les pompiers, ça me stresse." 

Une démolition attendue depuis des mois

Et Geneviève aimerait que la démolition ait vraiment lieu : " J'espère qu'ils ne vont pas tarder, normalement c'était au mois de février. Vous savez, ils ne sont pas pressés pour faire quelque chose." Aux Champs Plaisants, c'est aussi la reconstruction qui pose question estime Alain : "Il va être détruit, mais reconstruit après j'espère. Tant que ce n'est pas fait..." 

Le gymnase et l'école incendiés pas reconstruits

Il faut dire que les habitants ont été échaudés. Le gymnase incendié en 2012 puis l'école maternelle en 2014 n'ont pas été reconstruits. En attendant, la supérette provisoire dépanne les habitants mais il n'y a plus de bureau de poste, devenu inutilisable. et c'est un problème pour Nadine : "à chaque fois je suis obligée de monter à Saint-Clément ou à Sens, pour soit aller à la tirette ou placer de l'argent ou en chercher."

Toujours des doutes sur la réouverture de la Poste et du supermarché

La Poste ne prévoit nécessairement de rouvrir un bureau à l'identique. Une réunion avec la ville aura lieu dans les prochains jours. La démolition du supermarché incendié des Champs Plaisants durera un mois.  Il n'y a ni amiante ni plomb dans les ruines selon l'entreprise chargée de la démolition.  Le groupe Casino n'indique pas s'il compte reconstruire un magasin.