Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sens pourrait accueillir une plateforme logistique de e-commerce unique en France à l'horizon 2024

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Auxerre

Rien n'est signé, rien n'est encore acté mais Sens (Yonne) figure dans les finalistes d'un appel à projet d'une plateforme logistique énorme. La première implantation en France d'un géant du e-commerce. Un projet unique qui pourrait voir le jour à l'horizon 2024.

Jean-Louis Lazuech (directeur Général du groupe Panhard ), Clarisse Quentin (En charge du développement économique du Grand Sénonais), Marie-Louise Fort ( Maire de Sens)
Jean-Louis Lazuech (directeur Général du groupe Panhard ), Clarisse Quentin (En charge du développement économique du Grand Sénonais), Marie-Louise Fort ( Maire de Sens) © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Un géant du e-commerce pourrait débarquer à Sens ! Une énorme plateforme logistique pourrait voir le jour à l'horizon 2024. Le projet est mené par le groupe Panhard promoteur, investisseur et aménageur en immobilier industriel. Celui-ci a en effet répondu à un appel à projet lancé par un géant européen du e-commerce dont ce serait la première implantation en France.

Sens dans la "short list" 

Mais rien n'est signé, rien n'est acté rappelle Marie-Louise Fort, la maire de Sens. C'est un projet privé entre le promoteur et son potentiel client. L'édile ne voulait pas dévoiler l'information car la ville est encore en concurrence. " Mes équipes et moi même ne donnons jamais d'informations tant que nous ne sommes pas assurés d'avoir le projet" . Sens est dans la "short list" c'est à dire dans les finalistes. C'est l'opposition qui a mis le sujet sur la table lors du dernier conseil municipal, lundi 23 novembre. La Maire de Sens a donc décidé de réagir, et sortir du bois : " Vis à vis de la concurrence, et surtout, vis à vis de la population on ne peut pas annoncer un projet de cette importance tant que l'on n'est pas assuré d'emporter le projet ".

300 millions d'euros d'investissements et 2500 emplois à la clé

En effet sur le papier, c'est pharaonique. C'est probablement le projet le plus important que pourrait réaliser le groupe Panhard. Il prévoit de l'implanter a proximité des zones industrielles de Vauguillettes. Pour répondre à l'appel à projet le promoteur a vu les choses en grand : 30 hectares de terrain sur lesquels seraient installés 150 000 mètres carrés de zone logistique ( dont 100 000 au sol, 50 000 en étages ).  A la clé beaucoup d'emplois assure Jean-Louis Lazuech, directeur général en charge du développement logistique du groupe Panhard. "C'est 2500 emplois et des emplois qui seront stables. Plus de la moitié seront des CDI. Il n'y a pas que de la précarité même dans les emplois de la logistique, même dans les emplois du e-commerce. C'est un bâtiment qui aura par exemple plus de 10 000 mètres carrés de bureaux donc vous voyez qu'il y aura aussi des emplois qualifiés" .

Une centrale photovoltaïque et 800 à 900 arbres plantés 

Le groupe veut également rassurer sur ses intentions en matière d'environnement. Le porteur du projet a une politique très stricte sur la question tout comme le promoteur. Pour marquer des points dans cet appel à projet Panhard a donc prévu de planter 800 à 900 arbres sur les 30 hectares du site mais pas seulement. Il y aura des plans d'eaux et des espaces paysagers, au total 10 hectares seront consacrés à des espaces verts assure son représentant. " Il y aura une centrale photovoltaïque qui produira 5 gigawatt, de quoi fournir 1000 à 1200 foyers en électricité " détaille _J_ean-Louis Lazuech. L'insertion dans le paysage est un point sur lequel la communauté d'agglomération du Grand Sénonais se dit particulièrement attentive. 

Un bassin d'emploi au cœur d'un carrefour autoroutier

Celle-ci met en avant ses atouts. "Le bassin d'emploi est disponible. C'est très important pour un porteur de projet de savoir si le territoire va pouvoir fournir les emplois nécessaires" explique Clarisse Quentin en charge du développement économique de l'agglomération du Grand Sénonais . C'est d'ailleurs la raison pour laquelle Panhard s’intéresse plus à Sens qu'à une ville comme Orléans pour développer ses activités précise Jean-Louis Lazuech qui ajoute que Sens est aussi à un endroit stratégique. La ville est au croisement de deux grands axes logistiques : Lille-Paris-Lyon-Marseille et Est-Ouest. "On est à un carrefour autoroutier Nord-Sud Est-Ouest. Sens et Orléans sont les deux seules villes à avoir ce carrefour autoroutier en France" détaille Clarisse Quentin qui ajoute qu'il y aussi un "ferroviaire très bien desservi". En résumé selon elle, Sens et son agglomération ont "géographiquement et au niveau des infrastructures beaucoup d'atouts" 

On devrait savoir d'ici l'été prochain si les arguments ont fait mouche. Si c'est le cas la plateforme verrait le jour à l'horizon 2024 après deux ans de travaux et six à huit mois d'installation. D'ici là, le groupe Panhard va lui développer un autre projet plus modeste sur la zone Vauguillettes 4. Cette fois le projet est en coopération avec la ville et comprendra un mixte entre logistique, industrie et PME/PMI. Les permis seront déposés en début d'année prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess