Économie – Social

Seriez-vous prêts à prendre des trains privés en gare de Dijon ?

Par Quentin Vinet, France Bleu Bourgogne lundi 9 mars 2015 à 16:21

Trains - Image d'illustration
Trains - Image d'illustration © Maxppp

La CGT appelle à la mobilisation depuis ce lundi soir pour dénoncer le nouveau visage de la SNCF, dessiné par la réforme ferroviaire. Il est notamment question d'une ouverture à la concurrence, à l'horizon 2022. Seuls les Trains Express Régionaux sont concernés par la grève.

Chaque jour le train part de Paris, direction l'Italie. Il s'arrête à Dijon. Son terminus est à Venise. Ce train de nuit n'a pas de logo SNCF : c'est un autre transporteur de voyageurs qui propose ce trajet. Il s'agit de Thello. Et s'il y avait de plus en plus de train de ce genre dans la capitale bourguignonne ? La réforme ferroviaire a pour objectif de rapprocher la SNCF et Réseau Ferré de rance pour en faire un grand groupe public plus concurrentiel. Il est aussi question d'une ouverture à la concurrence à l'horizon 2022. Clairement : les trains comme le Thello de Venise pourraient à terme se multiplier et circuler aux côtés des trains de la SNCF.

Seriez-vous prêts à prendre des trains privés ?

 

C'est la Question du Jour ce mardi matin sur France Bleu Bourgogne.

Le président de la Fédération Nationale des Associations des Usagers des Transports de Bourgogne, Cédric Journeau, est l'invité FB Bpurgogne

Cédric Journeau - Radio France
Cédric Journeau © Radio France - Stéphane Parry
 

7h53/ Reprise invité FNAUT

 

Pour intervenir à l'antenne à partir de 8h15 : 03 80 42 15 15 Pour laisser vos commentaires : le [Facebook de France Bleu Bourgogne](Chaque jour, un train de nuit part de Paris en direction de l'Italie. Ce train passe par la capitale bourguignone, son terminus est à Venise. Mais il n'a pas de logo SNCF. Et pour cause, c'est un autre transporteur de voyageurs qui propose ce trajet : Thello. Ce genre de voyage pourrait augmentern Chaque jour le train part de Paris, direction l'Italie. Il s'arrête à Dijon. Son terminus est à Venise. Ce train de nuit n'a pas de logo SNCF : c'est un autre transporteur de boyageurs qui propose ce trajet. Il s'agit de Thello. Et s'il y avait de plus en plus de train de ce genre dans la capitale bourguignonne ? La réforme ferroviaire a pour objectif de rapprocher la SNCF et Réseau Ferré de rance pour en faire un grand groupe public plus concurrentiel. Il est aussi question d'une ouverture à la concurrence à l'horizon 2022. Clairement : les trains comme le Thello de Venise pourraient à terme se multiplier et circuler aux côtés des trains de la SNCF. Seriez-vous prêts à prendre des trains privés ? C'est la Question du Jour ce mardi matin sur France Bleu Bourgogne. Le président de la Fédération Nationale des Associations des Usagers des Transports de Bourgogne, Cédric Journeau, sera en studio à 7h53 pour parler de ce dossier. Pour intervenir à l'antenne à partir de 8h15 : 03 80 42 15 15 Pour laisser vos commentaires : le Facebook de France Bleu Bourgogne Il s'agit de la cinquième mobilisation syndicale, mais contrairement à la grève de juin dernier, le mouvement ne devrait pas être très suivi. La CGT-Cheminots fait cavalier seul pour la première fois. le syndicat non-représentatif First parlait il y a quelques jours d'un "fiasco". Le mouvement n'est pas reconductible. Il démarre ce lundi soir (19h00) et court jusqu'à mercredi (08h00). L'axe Dijon-Laroche-Paris sera le plus touché par cette grève, avec un train sur deux en moyenne.)  

Il s'agit de la cinquième mobilisation syndicale, mais contrairement à la grève de juin dernier, le mouvement ne devrait pas être très suivi. La CGT-Cheminots fait cavalier seul pour la première fois. le syndicat non-représentatif First parlait il y a quelques jours d'un "fiasco". Le mouvement n'est pas reconductible. Il démarre ce lundi soir (19h00) et court jusqu'à mercredi (08h00). L'axe Dijon-Laroche-Paris sera le plus touché par cette grève, avec un train sur deux en moyenne. Les TGV et les Intercités ne sont pas concernés par ce mouvement.

Partager sur :