Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Service national universel : les premiers adolescents seront appelés dès 2019

mercredi 31 octobre 2018 à 11:36 Par Faustine Mauerhan, France Bleu

Le service national universel commencera "dès 2019" a expliqué Gabriel Attal ce mercredi matin. Une première cohorte de jeunes va être appelée d’après le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale, avant une mise en œuvre progressive.

Jusqu'à présent, les jeunes français devaient participer à une journée d'appel à la défense, JAPD.
Jusqu'à présent, les jeunes français devaient participer à une journée d'appel à la défense, JAPD. © Maxppp -

C’était une promesse de campagne d’Emmanuel Macron et son Premier ministre, Édouard Philippe, l’a officiellement lancée en septembre 2018. Le service national universel se précise un peu ce mercredi 31 octobre. Chez nos collègues de franceinfo, Gabriel Attal a détaillé ce SNU, sorte de service civique d’un mois, obligatoire pour les Français de 16 ans.

Mixité sociale et territoriale

D’après le secrétaire d’État en charge de sa mise en œuvre pour le ministère de l’Éducation nationale, le SNU commencera donc "dès 2019" pour les jeunes qui auront 16 ans l’an prochain. Il s’articulera en deux phases de deux semaines. Une première "pour la mixité sociale, le creuset républicain" et une seconde "pour l’engagement".

Car le SNU n’est pas un nouveau service militaire mais l’occasion de brasser socialement et territorialement les jeunes et de les impliquer plus dans la vie de la Nation. La réforme "la plus puissante du quinquennat" pour Gabriel Attal.

"Dès 2019, une première cohorte de jeunes sera appelée au service national, détaille donc le secrétaire d’État. Et ça va se mettre en œuvre progressivement." Quand à la durée de ce SNU, "un groupe de travail a été mis en place" piloté un ancien général de l’armée de terre. Mais Gabriel Attal précise quand même qu’il y aura « une première phase obligatoire d'un mois, en deux fois deux semaines » et consacrée à la mixité sociale. Puis, "une deuxième étape de 15 jours, pour l'engagement, pour travailler pour une cause à laquelle on croit", continue le membre du gouvernement.

Une mesure à 1 milliard 700 millions d'euros ?

En revanche, aucune confirmation sur le coût de cette mesure, estimé par certains à 1 milliard 700 millions d’euros. Selon Gabriel Attal, le groupe de travail envisage plusieurs scénarios, en fonction des questions d’encadrement, d’hébergement mais le suspens sera bientôt levé puisqu’ "il y aura des annonces à la fin de l’année".