Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Services des Finances publiques en Bourgogne : Mâcon, Nevers et Joigny préférés à Montbard

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin dévoile ce mercredi une liste de cinquante villes qui pourraient accueiller des services des finances publiques actuellement localisés dans les métropoles. En Bourgogne, Mâcon, Nevers et Joigny en font partie, mais pas Montbard.

Le ministère de l'économie et des finances à Paris - Bercy
Le ministère de l'économie et des finances à Paris - Bercy © Maxppp - Christophe Morin

Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics et Olivier Dussopt, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Action et des Comptes publics, ont présidé ce mercredi 29 janvier le comité de sélection des collectivités qui accueilleront des services des finances publiques actuellement localisés dans les grandes métropoles. Au terme de cette réunion, une première liste de 50 collectivités qui présentent toutes les caractéristiques recherchées a été retenue. 

 Gérald Darmanin, le ministre de l Action et des Comptes publics
Gérald Darmanin, le ministre de l Action et des Comptes publics © Maxppp - Aurelien Morissard

En Bourgogne, la commune de Mâcon dans le département de la Saône-et-Loire, Nevers dans la Nièvre et Joigny dans l'Yonne en font partie. En revanche Montbard n'apparaît pas dans cette liste. Un appel à candidatures avait été lancé le 17 octobre 2019 auprès des collectivités locales qui souhaitent accueillir des services de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) actuellement situés en Île de France et dans les grandes métropoles. 

Beaucoup de candidats

408 collectivités, présentes dans 84 départements, ont répondu à cet appel. Les ministres ont confié l’examen des dossiers à un comité interministériel auquel ont également participé les organisations syndicales. Réuni à trois reprises, ce comité a été chargé d'analyser les dossiers présentés au regard de critères de sélection qu’il a formalisés. Ces critères portaient à la fois sur la situation sociale et économique du territoire, son attractivité, la qualité des solutions immobilières proposées et enfin les conditions d'accueil des agents des finances publiques. 

D’autres communes seront sélectionnées au printemps 2020 pour une seconde vague de déconcentration. Les opérations de localisation en région commenceront dès 2021. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess