Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Séisme du 11 novembre 2019 dans la Drôme et en Ardèche

Séisme du Teil : 55 familles encore à reloger six mois après

Le Teil, France

Six mois après le séisme qui a ravagé le secteur du Teil, il reste 55 familles à reloger dans des bâtiments pérennes d'ici le mois de septembre.

Les dégâts au quartier de la Rouvière au Teil (Ardèche), trois mois après un séisme. Le 11 février 2020.
Les dégâts au quartier de la Rouvière au Teil (Ardèche), trois mois après un séisme. Le 11 février 2020. © Radio France - Bastien Chapelle

Dans les jours qui ont suivi le séisme du Teil, un séisme de 5,4 sur l'échelle de Richter, il y a de cela 6 mois désormais, le maire du Teil a pris 794 arrêtés d'interdiction d'habiter. 794 familles qui n'ont plus pu rentrer chez elles sur la seule commune du Teil. De nombreux habitants ont pu réintégrer leur logement au bout de quelques jours ou de quelques semaines.  Mais l'Etat a dû reloger 245 familles.  

55 familles pour qui l'aide d'urgence va s'arrêter

L'Etat a pris en charge le relogement en urgence de 245 familles dans des campings, dans des gîtes ou dans des hôtels. La plupart ont pu retrouver un logement pérenne ou rentrer chez eux, mais il reste 55 familles pour qui l'aide d'urgence va s'arrêter d'ici septembre. L'Etat assure que chaque famille sera relogée grâce à la mission dirigée par le bailleur social Soliha Drôme. 55 familles qui vont quitter leur logement d'urgence pour un  logement dans le parc social ou dans le parc privé. 

La règle, c'est que six mois après être entré en hébergement d'urgence la prise en charge de l'Etat via le FARU, le fond d'aide au relogement d'urgence s'arrête.     

Quand les sinistrés vont-ils retrouver leur logement ? 

Il n'y a pas aujourd'hui de date précise. Certains très rares ont retrouvé leur logement ce week-end. D'autres ne le retrouveront jamais : leur maison ou leur appartement doit être détruit car irréparable. Mais pour la plupart des sinistrés c'est l'attente. Les expertises et contre expertises prennent du temps. Le confinement a compliqué la situation. Et souvent les travaux n'ont toujours pas été lancés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu