Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Si l'État n'était pas intervenu, on ne parlerait plus du site de Bosch à Rodez" selon Bruno Le Maire

-
Par , France Bleu Occitanie

Le ministre de l'Économie a affirmé ce mercredi soir sur BFM Business que sans intervention de l'Etat, l'usine de la Bosch à Rodez aurait certainement fermé dans les mois à venir. Le site, qui employait encore plus de 1.000 personnes en Aveyron, devrait supprimer 750 postes.

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire.
Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire. © Maxppp - Sébastien Muylaert

Les temps sont durs pour le bassin industriel aveyronnais. Avant l'annonce d'une suppression de 60% des postes à la Sam, l'usine La Bosch de Rodez annonçait de son côté le départ de 750 emplois, pour un site qui fait travailler aujourd'hui 1.250 personnes en Aveyron. 

"Nous avons sauvé cette usine après des mois de discussion." 

Et selon le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, le coup aurait été encore bien plus dur à encaisser pour la région si l'Etat n'était pas intervenu. "Nous avons sauvé cette usine après des mois de discussion" affirme Bruno Le Maire ce mercredi soir sur BFM Business. "La fermeture de l'usine était une des options sur la table, nous avons obtenu qu'il n'y ait pas de fermeture. Et j'ai bien conscience que pour les salariés, c'est un choc très dur". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour le ministre de l'Économie, l'usine La Bosch va repartir avec une base de 500 emplois et va désormais aussi devoir miser sur la diversification industrielle pour se relancer. L'usine, spécialisée dans les injecteurs de voiture Diesel, devra maintenant aussi miser sur d'autres secteurs plus porteurs comme l'hydrogène. 

Un millier de personnes attendues à Rodez

Dans ce contexte très délicat pour l'industrie aveyronnaise, près d'un millier de personnes sont attendues ce jeudi à Rodez pour manifester  contre les suppressions d'emplois, que ce soit à la Sam ou à la Bosch. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess