Économie – Social

Signature du contrat entre la France et l'Australie : les retombées positives pour DCNS (et Cherbourg)

Par Maëlle Robert, France Bleu Cotentin lundi 19 décembre 2016 à 20:41

A DCNS à Cherbourg, un bâtiment sera dédié à la délégation australienne.
A DCNS à Cherbourg, un bâtiment sera dédié à la délégation australienne. © Maxppp - Jean-Yves Desfoux

Le méga-contrat conclu entre la France et l'Australie portant sur la livraison de 12 sous-marins d'attaque doit être officiellement signé mardi à Adélaïde, au sud de l'Australie. Entre 50 et 100 salariés de DCNS à Cherbourg vont être mobilisés pour prendre en charge la partie conception et design.

"Nous nous réjouissons de cette signature, qui donne le coup d'envoi du programme de construction des sous-marins". Le porte-parole de DCNS à Cherbourg, Ludovic Colin, réagit ainsi à la signature mardi du méga-contrat, d'un montant estimé à 34 milliards d'euros, portant sur la livraison par la France à l'Australie de 12 sous-marins conventionnels nouvelle génération.

Ce contrat entre la France et l'Australie, dans les tuyaux depuis le mois d'avril déjà, est une bonne nouvelle pour l'agglomération cherbourgeoise : si les 12 sous-marins d'attaque vont être construits à Adélaïde, en Australie, ils seront bien conçus, en amont, en France, et principalement sur le site de DCNS à Cherbourg.

Ingénieurs généralistes, architectes navals, techniciens spécialistes de l'aménagement : plus d'une cinquantaine de personnes va être mobilisée sur le site de DCNS pour développer ces sous-marins.

Arrivée des Australiens au début de l'été

Un premier contrat portant sur cette phase d'étude vient d'ailleurs d'être signé, il garantit trois ans d'activités et il y en aura d'autres dans les mois à venir. Entre 3000 et 4000 personnes seront amenées à travailler à un moment ou à un autre sur ce contrat avec l’Australie dans les 10 prochaines années, selon DCNS : des salariés de DCNS mais aussi des sous-traitants. Des représentants des groupes Thalès et Safran se sont par exemple déjà montrés lors de la venue du ministre de la défense australien à Cherbourg le 14 décembre dernier.

Dans le cadre de cette coopération également, "une délégation d'une cinquantaine de partenaires, pour la majorité australiens va s'installer à Cherbourg," selon le porte-parole de DCNS. Leur arrivée est prévue au début de l'été. Et DCNS est en train de préparer leur venue : un bâtiment leur sera dédié avec un dispositif de sûreté renforcé.