Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Simplification, légère hausse du salaire net : du nouveau sur votre fiche de paie en 2018

lundi 29 janvier 2018 à 16:25 - Mis à jour le lundi 29 janvier 2018 à 18:13 Par Magali Fichter, France Bleu

La baisse partielle des cotisations sociales est entrée en vigueur au 1er janvier, avec comme conséquence une petite augmentation du salaire net dans le privé. Elle est compensée par la hausse de la CSG, qui touche surtout les retraités. La fiche de paie, quant à elle, est désormais plus lisible.

La nouvelle fiche de paie arborera une légère hausse du salaire net.
La nouvelle fiche de paie arborera une légère hausse du salaire net. © Maxppp -

Vous l'avez peut-être remarqué si vous avez déjà reçu votre fiche de paie du mois de janvier, ou vous le constaterez dans les prochains jours : il y a quelques changements sur les bulletins de salaire en 2018. Tout d'abord, votre salaire net a légèrement augmenté, en tout cas si vous êtes salarié dans le privé - des mesures équivalentes sont mises en place pour les indépendants, et il n'y a pas de changement pour les fonctionnaires.

Plus vos revenus sont élevés, plus la hausse de votre salaire net est importante

C'est la conséquence de la baisse des cotisations sociales chômage et maladie pour les salariés, de 2,25 points. Elles devraient d'ailleurs être totalement supprimées à l'automne. Mais pour l'instant, l'augmentation du salaire net qui en résulte est faible : selon le simulateur élaboré par Previssima, un site dédié à la protection sociale, si vous gagnez par exemple 1.500 euros bruts, votre salaire net est augmenté de 7,44 euros. Plus votre salaire est élevé, plus la hausse est importante : si vous gagnez 3.000 euros bruts, la hausse sera de près de 15 euros.

Une baisse des cotisations sociales compensée par une hausse de la CSG

Selon le gouvernement, cette baisse des cotisations sociales n'a pas de conséquence sur votre protection sociale, que ce soit si vous vous retrouvez au chômage ou si vous tombez malade : elle est entièrement compensée par la hausse de la CSG. La CSG, c'est la contribution sociale généralisée, et tout le monde la paye, chômeurs et retraités compris. Elle a augmenté de 1,7 point au 1er janvier 2018, et ce sont surtout les retraités qui sont perdants, puisqu'ils ne bénéficient pas de compensation comme les salariés, même si, pour les 40% de retraites les plus basses, la CSG reste à taux réduit ou exemptée.

Des fiches de paie beaucoup plus courtes

Autre changement, plus "cosmétique" celui-là : votre fiche de paie est désormais beaucoup plus lisible. C'est un effet du "choc de simplification" voulu par François Hollande. Le bulletin de salaire devient beaucoup plus court, une vingtaine de lignes seulement contre une quarantaine jusqu'à présent, parce que les cotisations salariales et patronales sont désormais regroupées par catégorie : maladie, accident du travail, retraite ou encore assurance chômage. 

La nouvelle fiche de paie - Visactu
La nouvelle fiche de paie © Visactu -