Économie – Social

Six-cents manifestants à Dijon contre l'austérité

France Bleu Bourgogne jeudi 9 avril 2015 à 18:20

A Dijon, les syndicats ont appelé les salariés à se mobiliser en début d'après-midi, place de la Libération
A Dijon, les syndicats ont appelé les salariés à se mobiliser en début d'après-midi, place de la Libération © Radio France

La CGT, FO, Solidaires et FSU ont appelé les salariés à la grève ce jeudi 9 avril, et à manifester contre les politiques d'austérité. Six-cents personnes, de tout âge, militants ou non, ont défilé à Dijon, en Côte d'Or.

A Dijon, en Côte d’Or, les manifestants sont arrivés progressivement dès 14h30 place de la Libération, appelés par les unions départementales FO et CGT et les syndicats Solidaires et FSU . Plusieurs mots d’ordre ce jeudi 9 avril : les manifestants ont défilé contre l’austérité, contre loi Macron, contre la réforme territoriale … et pour un changement radical de politique de la part du gouvernement.

La journée d’action est nationale ; plusieurs services publics ont été perturbés suite à un appel à la grève. Plusieurs milliers de personnes ont manifesté à Paris, et près de 80 rassemblements ont eu lieu dans tout le pays . A Dijon, 600 manifestants se sont retrouvés en début d’après-midi au point de départ du cortège, place de la Libération, pour faire entendre leur colère.

Elie Lambert, secrétaire de Solidaires 21 - Radio France
Elie Lambert, secrétaire de Solidaires 21 © Radio France

Des drapeaux FO, Solidaires, FSU, également du NPA ont coloré le défilé… mais pas de pavillon de la CGT : les militants côte d’oriens de l'organisation ont manifesté à Paris. Elie Lambert, secrétaire de Solidaires 21 , l'un des syndicats représentés à Dijon.

Manif - son Elie Lambert

Kevin, étudiant - Radio France
Kevin, étudiant © Radio France

Parmi les manifestants, des jeunes, comme Kevin, étudiant et militant de Lutte Ouvrière.

Manif - Son Kevin

Monique, retraitée - Radio France
Monique, retraitée © Radio France

Tous ne sont pas militants… Monique est retraitée de l’Education nationale . Pour elle, elle est loin d’être dans le besoin, avec une retraite d’environ 2000 euros par mois. Pourtant, elle tient à manifester : 

Manif - Son Monique

Georges et Danielle, retraités - Radio France
Georges et Danielle, retraités © Radio France

Georges et Danielle sont retraités et habitent près de Vichy , dans l’Allier. Ils sont venus en Côte-d’Or rendre visite à des proches. Même s’ils ne restent que quelques jours, ils ont rejoint les manifestants.

Manif - son Georges et Danielle