Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Ski à Noël : isolement de sept jours et contrôles aléatoires pour les Français partis skier à l'étranger

Afin de limiter les risques de contaminations en stations, le Premier ministre Jean Castex a annoncé ce mercredi matin la mise en place de contrôles aléatoires aux frontières et une période d'isolement de sept jours pour les Français partis skier à l'étranger à Noël.

Les joies du ski avant la fermeture de la station
Les joies du ski avant la fermeture de la station © Radio France - MB

Si on ne peut pas skier en France, on ne va pas skier chez nos voisins. Voilà en résumé le message de Jean Castex au micro de RMC ce mercredi matin. Les propos du Premier ministre font suite à la volonté d'Emmanuel Macron de mettre en place "des mesures dissuasives" pour empêcher les Français d'aller skier à l'étranger, alors que les remontées mécaniques restent fermées dans les stations en France. 

Concrètement, le Premier ministre souhaite instaurer des "contrôles aléatoires aux frontières" avec une période d'isolement de sept jours pour ceux qui reviennent du ski, notamment de Suisse et d'Espagne : "Le préfet pourra ordonner une mise en quarantaine”, le temps de faire le dépistage du coronavirus.

"La conclusion à en tirer, c'est que je ne vais pas en Suisse" - Jean Castex, Premier ministre

Jean Castex précise qu'il aurait souhaité "une harmonisation européenne", car si la France, l'Italie et l'Allemagne sont d'accord pour fermer leurs stations de ski, ce n'est pas le cas de la Suisse ou de l'Espagne. Une décision que le chef du gouvernement regrette dans un souci d'équité. Pour l'instant, la date de réouverture des stations françaises n'a pas encore été annoncée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess