Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Smart : appel à la grève tous les samedis de septembre à Hambach

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

L'intersyndicale de Smart à Hambach appelle les salariés de l'usine automobile mosellane à faire grève tous les samedis de septembre pour obtenir des garanties pour l'emploi. Daimler, propriétaire de l'usine, est en discussion pour la vendre à Inéos.

L'usine Smart de Hambach, en Moselle, vendue par le constructeur allemand Daimler alors qu'il devait produire deux nouvelles lignes de voitures Mercedes électriques.
L'usine Smart de Hambach, en Moselle, vendue par le constructeur allemand Daimler alors qu'il devait produire deux nouvelles lignes de voitures Mercedes électriques. © Radio France - Marc Bertrand

L'intersyndicale de l'usine automobile Smart à Hambach en Moselle appelle à un mouvement de grève pour tous les samedis travaillés du mois de septembre. Et cela commencera dés ce week-end, ce samedi 5 septembre.  Les syndicats veulent mettre la pression pour obtenir des "garanties inaltérables" pour l'emploi et l'activité sur le site mosellan. 

Le groupe allemand Daimler, le propriétaire de Smart, qui emploie 1500 personnes en comptant les sous-traitants, est en négociation pour vendre l'usine au britannique Inéos. Mercedes, qui appartient à Daimler, a annoncé le 3 juillet dernier, à la surprise générale, vouloir vendre son usine Smart. 

L'industriel britannique Ineos a engagé des négociations avec le groupe Daimler pour acquérir le site de fabrication de la Smart.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess