Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Smart : les syndicats ont rendez-vous à Bercy avant une grande manifestation à Sarreguemines

Ce mercredi matin, les délégués syndicaux de l'usine automobile Smart à Hambach se rendent à Paris au ministère de l'économie pour évoquer la vente du site par le groupe allemand Daimler. Ils organisent également vendredi une grande manifestation à Sarreguemines, avec les habitants et les élus.

Jean-Luc Bielietz délégué CGT de l'usine SMART à Hambach (Moselle), 9 juillet 2020. Jean-Luc Bielietz délégué CGT de l'usine SMART à Hambach (Moselle), 9 juillet 2020.
Jean-Luc Bielietz délégué CGT de l'usine SMART à Hambach (Moselle), 9 juillet 2020. © Radio France - Clément Lhuillier

Les représentants des syndicats de Smart à Hambach ont rendez vous ce mercredi matin au ministère de l'économie à Paris. Les représentants des 5 syndicats représentatifs de Smart seront reçus à 10h30 par le délégué interministériel aux restructurations d'entreprises Marc Glita, qui travaille avec le ministre de l'économie Bruno Lemaire. 

Publicité
Logo France Bleu

Départ à 10h de Sarreguemines ce vendredi

Les salariés attendent des précisions de la proposition de rachat du site de Mercedes par Ineos . L'usine automobile Smart emploie près de 1.500 salariés à Hambach. Ils ont appris brutalement le 3 juillet dernier que le site allait être vendu par le groupe allemand Daimler, propriétaire de Mercedes. 

Cette mobilisation n'est que le début d'une bataille afin que Daimler respecte ses engagements

Vendredi matin, une grande manifestation intersyndicale avec salariés, élus locaux et habitants se tiendra dans les rues de Sarreguemines. Le cortège partira à 10h de la Communauté d'agglomération de Sarreguemines. "Cette mobilisation n'est que le début d'une bataille afin que Daimler respecte ses engagements vis-à-vis des salarié-e-s qui ont beaucoup donné à cette entreprise, en acceptant d'énormes sacrifices", écrit l'intersyndicale dans son tract. En 2016, les salariés de Smart avaient accepté de travailler 39h payées 37 en contrepartie du maintien de l'emploi. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu