Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Smic : un rapport recommande au gouvernement de ne pas donner de coup de pouce

-
Par , France Bleu

Le groupe d'experts sur le Smic, consulté avant chaque revalorisation du salaire minimum le 1er janvier, recommande au gouvernement de s'abstenir de "coup de pouce" et de s'en tenir à la revalorisation automatique.

Le Smic bénéficie chaque année d'une hausse mécanique au 1er janvier.
Le Smic bénéficie chaque année d'une hausse mécanique au 1er janvier. © Maxppp - PELAEZ Julio

Pas de coup de pouce pour le SMIC au 1er janvier 2020, c'est ce que recommande un rapport d'experts remis au Premier ministre. Depuis sa création en 2008, ce panel d'économistes s'y est toujours montré défavorable, estimant que cela nuirait à l'emploi des moins qualifiés, au chômage toujours élevé, tout en ayant un "impact limité contre la pauvreté".

Un coup de pouce aux effets dommageables sur l'emploi et le chômage selon ces experts 

Le groupe d'experts recommande au gouvernement de s'en tenir à la revalorisation automatique. Un appel à la rigueur qui s'appuie sur plusieurs arguments. D'abord, augmenter le Smic oblige les employeurs à augmenter les salaires. Cela représente une charge supplémentaire et peut conduire à des licenciements. Un coup de pouce au Smic réduit aussi les embauches de personnel non qualifié

Ces experts estiment aussi qu'une hausse du SMIC a un impact sur la pyramide des salaires. Généralement, lorsque le Smic augmente, les personnes dans les tranches de salaires supérieures négocient aussi des rémunérations plus élevées.

La prime d'activité plus efficace 

Les experts mettent également en avant que le Smic "est un outil peu efficace pour lutter contre la pauvreté". La prime d'activité est, selon eux, plus efficace parce qu’elle touche plus de monde et vraiment les bas salaires

Cette année, la prime d'activité a été revalorisée de 90 euros. Du fait de cette revalorisation, la part de ménages pauvres parmi les bénéficiaires de la prime d'activité est passée de 27 à 19% en 2019. La prime d'activité bénéficiait au 30 juin à 4,17 millions de foyers, soit 1,44 million de plus que l'an dernier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu