Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Économie – Social

SNCF : échanger ou annuler un billet de TGV sera désormais payant

samedi 23 janvier 2016 à 17:25 Par Germain Arrigoni, France Bleu

La SNCF va "durcir les conditions d'échange" et de remboursement des billets TGV en instaurant des frais à partir d'avril a annoncé l'entreprise publique vendredi. Objectif affiché : permettre de mieux gérer les places et même d'en baisser les prix.

Un distributeur automatique de billets SNCF
Un distributeur automatique de billets SNCF © Maxppp

Jusqu'à présent, il était possible d'échanger ou d'annuler ses billets de train (hors Prem's) sans frais jusqu'à la veille du départ. Mais ça, c'était avant.

5 à 15 euros pour échanger son billet

Selon France Info qui cite la directrice de SNCF Voyages : "Nous allons "travailler (sur) les places libres au dernier moment". Rachel Picard a évoqué l'instauration de frais de cinq euros qui "passeront à 15 euros la veille du départ", pour un échange ou une annulation de billets de TGV à partir du mois d'avril.

L'objectif, a-t-elle développé, est que les clients "remettent les places à disposition avant, pour que quelqu'un d'autre puisse les racheter" et que les trains partent plus remplis.

Les détenteurs d'une carte de réduction épargnés

Ce nouveau dispositif ne concerne pas les tarifs "pro", tandis que les détenteurs de cartes de réduction n'acquitteront pas de frais "jusqu'à l'avant-veille du départ". Des frais de cinq euros s'appliqueront en revanche pour eux à partir de la veille du départ.

Et d'ajouter : les échanges concernent actuellement "environ 17%" des clients, et le nouveau dispositif, "prime à la flexibilité", permettra aussi à la SNCF d'avoir vendu "toutes les places au dernier moment, et donc de les vendre moins cher".