Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

SNCF : les contrôleurs reprennent le travail en Aquitaine

mardi 22 décembre 2015 à 19:23 Par Oanna Favennec, France Bleu Béarn, France Bleu Gascogne et France Bleu Pays Basque

Les contrôleurs ont voté la reprise du travail ce mardi à Bordeaux et Hendaye. Depuis trois jours, ces agents de la SNCF exerçaient leur droit de retrait après une nouvelle agression en gare de Biarritz.

Le trafic reprend progressivement à partir de ce mardi soir.
Le trafic reprend progressivement à partir de ce mardi soir. © Radio France

La reprise du travail a été votée ce mardi en assemblée générale d'abord à Bordeaux en milieu d'après-midi, puis à Hendaye aux alentours de 18h. Il ne s'agissait pas d'une grève, mais d'un droit de retrait, exercé spontanément par les contrôleurs après une nouvelle agression d'agent le week-end dernier. Vendredi soir, en gare de Biarritz, un quadragénaire avait été roué de coups, et hospitalisé avec une commotion cérébrale. C'était la douzième agression d'agents depuis le mois d'octobre.

Des mesures pour renforcer la sécurité

Les perturbations étaient parties pour durer jusqu'à Noël, promettait-on ce lundi. La SNCF prévoyait un plan de transport allégé jusqu'à jeudi minuit. Mais à l'issue des négociations, les contrôleurs ont accepté la main tendue de la direction. Cette dernière a proposé la tenue d'un CHSCT (comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) exceptionnel en juin prochain. Elle prend aussi des mesures pour assurer la sécurité sur les axes sensibles : les lignes TER Bordeaux - Bergerac, Bordeaux - Arcachon et Bordeaux - Hendaye. En sus, une réunion devrait intervenir au cours de la deuxième quinzaine de janvier avec les responsables nationaux de la sécurité et de la sûreté à ce sujet.

►►► LIRE AUSSI | Les contrôleurs mettent fin à leur mouvement de retrait à Bordeaux 

Les négociations ont été âpres, notamment à Hendaye, où elles ont duré toute la journée. Dans le sud-Aquitaine, certains agents n'assurant pas leur service avaient en effet reçu des mises en demeure de la direction. L'inspection du travail est intervenue, demandant à la SNCF de veiller à un bon traitement managérial. Une intervention qui a permis un apaisement et un déblocage de la situation.

Le trafic reprend progressivement ce mardi soir. Reste qu'un préavis de grève avait été déposé antérieurement par le syndicat Sud Rail. Il court jusqu'à samedi matin. Un mouvement dans un cadre plus large (conditions de travail, suppressions de poste, précarité) et qui devrait avoir moins de conséquences sur le trafic, en tout cas jusqu'à jeudi.