Économie – Social

Sochaux : PSA au rythme des travaux d'été

Par Soline Demestre, France Bleu Belfort-Montbéliard lundi 8 août 2016 à 6:00

600 personnes travaillent en ce moment sur le site de Sochaux
600 personnes travaillent en ce moment sur le site de Sochaux © Radio France - Soline Demestre

Alors que les salariés chargés de la production sont en congés, 600 personnes sont en ce moment à pied d’œuvre à PSA Sochaux essentiellement pour des travaux de maintenance. 180 chantiers sont programmés sur 3 semaines.

C'est la tradition à PSA Sochaux, chaque été, l'usine profite des 3 semaines d'arrêt de la production pour réaliser des travaux. 180 chantiers sont programmés cet été. Cela peut paraître beaucoup mais c'est moins que l'année dernière : "L'an dernier, il y avait aussi tous les travaux d'installation des nouveaux équipements pour la nouvelle 3008 qui sera commercialisée à l'automne, alors que cette année nous n'avons que les travaux de maintenance.", explique Frédéric Maliczak, le responsable de l'unité technique équipements sur le site de Sochaux.

600 personnes pour 180 chantiers

600 personnes travaillent cette année sur ces travaux d'été contre un millier l'été dernier. Et parmi eux, deux tiers viennent d'entreprises extérieures, des français, mais aussi des allemands ou des japonais et tout le monde travaille ensemble : "On ne fait pas que se parler, on voit aussi les choses, précise Christophe Josselin, le responsable des travaux d'arrêt à l'Emboutissage. On se comprend techniquement en voyant les choses. Et puis on a une traductrice présente à temps plein sur le site. Elle parle français, japonais, allemand et anglais."

Habituellement à PSA Sochaux, 6000 personnes travaillent sur le site, alors forcément au mois d'août, l'ambiance est très différente. Ce qui n'est pas pour déplaire à Clément Criscuolo, professionnel de maintenance à l'Emboutissage : "C'est toujours particulier. Il n'y a pas de bruit et on a l'occasion de faire de gros démontage qu'on n'a pas le temps de faire le reste de la semaine. Ce sont des travaux toujours très intéressant." Et Christophe Josselin ajoute : "Il y moins de monde autour. La population est différente. Ce sont des professionnels de chantier. On n'est plus là pour faire du dépannage comme le reste de l'année, c'est là qu'on apprend le plus en tant que maintenancier. C'est à ce moment qu'on fait des démontage importants des installation et qu'on peut se rappeler des fonctionnements des machines."

Des travaux sous haute sécurité

De nombreux salariés qui viennent de l'extérieur et des travaux de chantier, autant d'éléments qui pousse PSA à accorder une attention toute particulière à la sécurité :"Les entreprises extérieures comme les salariés de PSA ont tous été formés aux règles de sécurité spécifiques à ces travaux d'arrêt, explique Frédéric Maliczak, le responsable de l'unité technique équipement. Ils sont passés dans ce qu'on appelle une "safety box", une espèce d'atelier reconstitué fictif de chantier dans lequel on simule des situations classiques de chantier qui peuvent entraîner des risques si les règles ne sont pas respectées."

Ces 180 chantiers devraient être terminés pour le 16 août, date de reprise de la production.